Littérature
Philosophie
Psychanalyse
Sciences humaines
Arts
Histoire
Langue
Presse et revues
Éditions
Autres domaines
Banques de données
Blogs
Éthique, Valeurs
Informatique, Média
Inclassables
Pays, Civilisations
Politique, Associatif
Sciences & techniques
Mélanges
Textes en ligne
Compagnie de la Lettre

Au Temps, Dictionnaire
Patrick Modiano


Quitter le Temps Blog

Quitter le Temps 2

Décoller du Temps

re présentations

Ressources universitaires

Plan du site
Presentation in english
Abonnement à la Lettre

Rechercher

© LittératureS & CompagnieS
1999-2017

 

Auteurs      M

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Pierre Mac ORLAN   
Biographie, portrait d'un irrégulier et bibliographie.  Un siècle d'écrivains. FR3, à partir de www.archive.org

Maurice MAETERLINCK  Dossier de l'Encyclopédie de l'Agora.

Vladimir MAÏAKOVSKI   
Biographie issue du nouveau dictionnaire des auteurs et des textes de Lili Brik, Claude Frioux, Boris Pasternak, S.M. Eisenstein, Pablo Neruda, Marina Tsvetaeva, et une bibliographie.
Un siècle d'écrivains. FR3, à partir de www.archive.org

Joseph de MAISTRE   Dossier de l'Encyclopédie de l'Agora.

Curzio MALAPARTE   
Un siècle d'écrivains. FR3, à partir de www.archive.org

 

André MALRAUX.

André MALRAUX (2)   
" Pour la génération des années 30, l'image de l'écrivain aventurier, de l'agitateur d'idées, du voyageur " asiate " , est nette, précise, et pour tout dire tranchante et polémique. Si certains lecteurs ne voient dans " les Conquérants " ou " La Condition Humaine " que la face visible et exotique du romantisme révolutionnaire, d'autres lecteurs, au fil des décennies suivantes découvriront chez l'écrivain français, chic, provocateur et souvent activiste, une manière d'engagement insoumise et inquiète, profondément fraternelle mais tout aussi profondément solitaire."   Quelques éléments biographiques et des textes de Michel Vuillermet,  Jean Lescure, Jean François Lyotard. Enfin, une modeste Bibliographie achève ce dossier.  Un siècle d'écrivains. FR3, à partir de www.archive.org  

André MALRAUX, chronologie.

_______

Klaus Mann   Gide et la crise de la pensée moderne , premières pages 

Guy de MAUPASSANT, Claire de Lune texte en ligne.
(30-12-07)

Christopher MARLOWE  Dossier de l'Encyclopédie de l'Agora. (09-07-03)

Gabriel Matzneff  
Ce site propose une introduction à l'oeuvre et unebiographie. Il contient des résumés et des éléments critiques des oeuvres, des entretiens publiés dans la presse, une galerie de portraits. Il est aussi utilisé comme relai par la Société des Amis de Gabriel Matzneff.

Laurent Mauvignier conférence

 

Hermann MELVILLE

Herman MELVILLE  Dossier de l'Encyclopédie de l'Agora. (09-07-03)

Hermann MELVILLE, note biographique

Herman MELVILLE, Billy Budd marin, premières pages.

Herman MELVILLE Dossier de l'Encyclopédie de l'Agora (19-03-13)

Herman MELVILLE en ligne (19-03-13)
Des textes complets des ouvrages suivants existent en ligne et peut être téléchargé depuis cette page.

La vie et les œuvres de Herman Melville (19-03-13)
LE site de référence sur cet immense écrivain.

_______________

Prosper MERIMEE (18-02-13)
La Société Mérimée est une association de loi 1901. Elle a pour objet de réunir tous ceux qui se proposent de faire mieux connaître et apprécier l’œuvre et les activités de Prosper Mérimée, d’encourager et d’organiser des études sur Mérimée, de susciter et de stimuler des éditions, des émissions audio-visuelles, des films, des expositions et toutes manifestations visant à assurer la renommée de Mérimée en France et à l’étranger.

Prosper MÉRIMÉE  Dossier de l'Encyclopédie de l'Agora. (09-07-03)

Prosper Mérimée
Connu aujourd’hui surtout comme écrivain, Prosper Mérimée fut aussi inspecteur des monuments historiques, archéologue, traducteur, critique, historien, sénateur. A l'occasion du deuxième centenaire de sa naissance, le Ministère de la Culture lui consacre un site complet. (09-10-04)

Jules MICHELET  Dossier de l'Encyclopédie de l'Agora. (09-07-03)

Henri MICHAUX

 

Henri MICHAUX lu par Jean-Michel MAULPOIX. (16-12-07)

Souvenirs d'Henri Michaux par Romain Verger
un documentaire de 16 minutes. (16-12-07)

Henri MICHAUX    Un barbare en Asie (extraits)

Pierre MICHON

Pierre MICHON
Une bibliographie exhaustive et raisonnée de Pierre Michon établie par Agnès Castiglione est désormais disponible sur le site des éditions Verdier. Elle comprend une sélection de liens vers des articles et des entretiens, de la presse française  et internationale.  

Pierre MICHON
Dossier du site remue.net
(22-10-05)

__________

Henry MILLER     
Une biographie assez complète et des Textes de Frédéric-Jacques Temple, Jean-Jacques Mayoux, Alfred Perlès, François Joxe, André Bay,  Jean Fanchette,  Michel Conil Lacoste,  Béatrice Commengé.  Sans doute l'une des meilleures émissions consacrées de la série. Un siècle d'écrivains. FR3, à partir de www.archive.org


Roger MARTIN du GARD    
Site universitaire. Présentation des œuvres, textes critiques, biographie et bibliographie, critiques et informations générales. 

 

Guy de MAUPASSANT

Guy de MAUPASSANT par les Textes (1)     
Œuvres en ligne, traductions  en 7 langues, Biographie, études, travaux, documents, liens. Moteur de recherche sur l'ensemble de l'œuvre et Résumé des textes principaux. Un site imposant qui vous dirige vers de multiples domaines.  

Guy de MAUPASSANT  Dossier de l'Encyclopédie de l'Agora.

 

_______________

Jean-Michel MAULPOIX
Biographie, bibliographie, encres, textes non réunis en volume, carnets de voyages, essais critiques et "compagnons de route"...  Un site conçu par l'auteur. (26-12-03)

Octave MIRBEAU, Sébastien Roch, (1890), livre en ligne. (18-04-07)

 

Octave MIRBEAU, Dictionnaire    (13-04-10)
Né le 16 février 1848 à Trévières (Calvados, France), Octave Mirbeau est un écrivain et journaliste français, qui a connu une immense popularité, dans toute l’Europe, jusqu’à sa mort, le 16 février 1917. Journaliste influent à la plume acérée, il se mit au service de ceux qui étaient exploités et des avant-gardes culturelles. Il a également produit un œuvre littéraire considérable, dans laquelle on trouve aussi bien des contes que des pièces de théâtre ou des romans. Citons, entre autres : Les Affaires sont les affaires, Le Foyer, Le Journal d’une femme de chambre, Le Jardin des supplices, L’Abbé Jules…Après une période de purgatoire, il a (presque) retrouvé la place qui lui est due dans l’histoire de la littérature, grâce aux travaux précurseurs de Pierre Michel et Jean-François Nivet. Ce dictionnaire, divisé en cinq parties et réalisé par une équipe internationale constituée autour de Yannick Lemarié et Pierre Michel, propose aux mirbeauphiles et aux mirbeaulogues un bilan des connaissances.

 

Patrick MODIANO

Patrick MODIANO  
"
L'œuvre romanesque de Patrick Modiano a quelque chose de résolument topographique. Précision des noms et des lieux, adresses, numéros de téléphones, tout indique dans ses livres l'obsession d'un parcours, d'une quête. Les héros, modestes et souvent indécis, de Modiano sont toujours sur la trace de quelqu'un, sur la piste d'un souvenir, à la recherche d'une preuve ou d'une confirmation de leur histoire. Ils arpentent le Paris des années 60, 70 ou parfois 80 et le tracé de leurs errances révèle les contours d'une autre carte, plus enfouie encore : la carte d'une identité incertaine, voire perdue, les vestiges d'une période trouble autour de laquelle toute l'œuvre s'articule, la Seconde guerre mondiale, l'Occupation. Époque que Modiano n'a pas vécue mais qui prend chez lui une telle force d'évocation qu'il a pu écrire de lui-même que "sa mémoire précédait sa naissance".    Éléments biographiques de Yannick Pelletier et des textes de Daniel Rondeau, Jean Louis Ezine, Antoine de Gaudemard, Pierre Assouline,  Dominique Jamet, une bibliographie et avant tout, divers textes de Patrick Modiano.  Un siècle d'écrivains. FR3, à partir de www.archive.org

Patrick Modiano, "Les Cahiers de Malte Laurids Brigge, de Rainer Maria Rilke" Préface

Patrick MODIANO, Au temps, Dictionnaire, par Bernard Obadia.

Le RESEAU MODIANO par Denis Cosnard.
Un site excellent sur l'actualité de cet écrivain.

MONTESQUIEU

Dictionnaire MONTESQUIEU (21-01-12)
D’Alexandre à Voltaire, d’Aristote à Marivaux en passant par Beccaria, Durkheim et Condorcet, de «Colonies» à «Vertu», d’ «Athéisme» à «Sérail» en passant par «Despotisme», «Gallicanisme» et «Science», les notions fondamentales traitées par Montesquieu sont passées en revue , ainsi que les lectures et interprétations qui en ont été données au XVIIIe et au XIXe siècles. (Voir Présentation du projet)
Chaque ouvrage ou opuscule de Montesquieu fait l’objet d’un article particulier, de même que les aspects principaux de sa biographie.

MONTESQUIEU
" Ce site offre des informations sur les recherches en cours sur Montesquieu. C’est un instrument de travail pour les chercheurs qui collaborent à l’édition de ses Œuvres complètes, mais aussi pour tous ceux qui s’intéressent à sa pensée et à son œuvre. Le site lui-même offre dans sa partie publique l’actualité des recherches sur Montesquieu (séminaires, conférences, colloques, publications), une présentation de l’édition des Œuvres complètes, les numéros 1 à 6 de la Revue Montesquieu (texte intégral) et une présentation des numéros suivants, au fur et à mesure de leur parution, ainsi qu’une bibliographie cumulative (en cours d’élaboration)." (09-10-04)

MONTESQUIEU Dossier de l'Encyclopédie de l'Agora. (19-03-13)

Paul MORAND

 

Paul Morand, (textes autour de) issus du quotidien Le Monde

Paul MORAND    New York  ;  Venises. (extraits)

Paul MORAND, Tendres Stocks, extraits, Gallimard ed,1921. (19-12-05)

______________

 

Alberto MORAVIA      
"Être écrivain, pour Moravia, est la seule façon de tolérer en soi-même une cohabitation écrasante d’oppositions, ces oppositions n’étant pas les siennes mais celles de la structure de la réalité, laquelle n’est pas un devenir mais un rythme de destructions." C. Carboli.     Biographie de Nino Franck (Dictionnaire des auteurs) Textes de Gilles Martinet, Daniel Rondeau . Entretiens avec Jean Montalbetti, Jean Duflot,  Anna Maria de Dominicis, Ben Johnson. Enfin une Bibliographie issue du Magazine Littéraire.  Un siècle d'écrivains. FR3, à partir de www.archive.org

 

MOLIERE

Molière-Corneille (12-07-12)
"La vocation de ce site est de rappeler que Molière est l’auteur des œuvres de Molière, que Molière auteur et Molière comédien sont une seule et même personne, que nul jusqu’au début du XXe siècle (à plus forte raison parmi ses contemporains) n’avait jamais émis l’esquisse de l’amorce d’un doute et qu’il n’existe effectivement AUCUN élément susceptible d’introduire LE MOINDRE DOUTE.
Ce site est donc destiné à toutes les personnes dont les certitudes sur Molière et Corneille ont pu être ébranlées pour avoir un jour lu ou entendu quelques allégations pouvant laisser croire qu’il y a place pour le doute.
Pour permettre au visiteur de se convaincre par lui-même que "l'affaire Corneille-Molière", comme l'appellent certains sites internet, est un pur mirage, on se propose donc de lui offrir:
- tous les éléments fondés sur des connaissances historiques indiscutables et des témoignages contemporains qui attestent l'évidence que Molière a bien écrit lui-même ses pièces de théâtre et que, par ailleurs, presque tout l’opposait à Corneille;
- un retour sur les principales inventions de la "théorie Corneille" forgée au début du XXe siècle par le poète Pierre Louÿs et développée en l'absence de tout discernement depuis le début du XXIe siècle par les disciples de Pierre Louÿs;
- des analyses philologiques et stylistiques nécessaires pour comprendre les différences entre Corneille et Molière, et au contraire les ressemblances entre Corneille et d’autres auteurs contemporains;
- des analyses fondées sur des travaux assistés par l’informatique qui permettent de découvrir le caractère biaisé des études faussement scientifiques qui ont prétendu prouver qu’un certain nombre de pièces de Molière pouvaient être attribuées à Corneille.
NB. Pour se convaincre rapidement que le "dossier Corneille-Molière" est vide, le lecteur pressé pourra se rendre directement à la page Récapitulation: Comment on invente des anomalies dans les vies et les relations de Molière et de Corneille."

MOLIÈRE 
Oeuvres complètes publiées en français et en anglais. Liens, Biographie de l'auteur et quelques données sur les personnages de l'époque.  

Molière 21
Le site MOLIERE21 constitue l’un des deux éléments d’un dispositif éditorial se proposant pour objectifs de tirer parti des avantages respectifs de l’ouvrage imprimé traditionnel et du site Internet et d’assurer ainsi un accès optimal aux œuvres du plus célèbre des auteurs de théâtre français, avec les outils dont dispose le lecteur du XXIe siècle. Il offre, en complément de l’édition critique réalisée dans la nouvelle édition des Œuvres de Molière dans la Bibliothèque de la Pléiade (Paris, Gallimard, 2010), un ensemble de documents et d’outils innovants :
- une base de données intertextuelle donnant accès à un ensemble de plusieurs milliers de textes ou d’extraits de textes éclairant, dans leur contexte, des passages des comédies de Molière,
- un outil de visualisation des variantes textuelles permettant, pour une sélection de pièces, de comparer différentes versions du texte de Molière.
Le dispositif d’ensemble a été élaboré dans le cadre du projet MOLIERE21, développé au sein de l’Université de Paris-Sorbonne par Georges Forestier et Claude Bourqui durant la période 2006-2010, avec le soutien financier de l’ANR sous la forme d’une chaire d’excellence. Les outils informatiques offerts par ce site ont été réalisés par Alexandre Gefen, l'élaboration scientifique de la base de données a été effectuée par Claude Bourqui et Lise Michel. Le site MOLIERE21 ne propose donc pas une édition des Œuvres de Molière. On pourra s’adresser, pour trouver en ligne un texte de chacune des comédies établi et annoté de manière fiable au site Tout Molière.

______________

Montaigne, les essais
Version HTML des essais de Montaigne, d'après l'édition de 1595. (07-08-06)

MONTAIGNE (Michel de) (25-03-13)

 

 

Robert MUSIL

Robert MUSIL, Encyclopédie de l'Agora (25-03-13)

Robert Musil et le roman par Jean-Pierre Cometti.
Fabula.

Robert MUSIL
"
Un philosophe qui approfondit les sciences de son temps, mais en traduit la contemplation ou la connaissance en sentiment du dérisoire et de l’échec !   En même temps chercheur maniaque, précis, savant et poète fuyant les réalités !   Le créateur d’un monde qui reflète toute son époque, mais qui, posant les problèmes, n’y voit aucune solution, tant et si bien d’ailleurs qu’il n’achèvera pas son œuvre principale !  Un moraliste, un visionnaire, à la fois cruel et tendre annonciateur de la sensibilité contemporaine. Au-dessus de la mêlée, il s’interroge sans cesse sur l’esthétique des formes par rapport aux idées et sur la fonction de la littérature ou sa valeur morale ! Un auteur qui a rompu le contrat jusqu’alors établi entre romancier et lecteur, qui était basé sur le réalisme psychologique, et qui consistait à donner des renseignements sur le héros (physiques, moraux, comportementaux ?) à trouver dans le passé du personnage les motivations de son attitude présente, et à ne pas déranger le dit lecteur qui voulait tenir la fiction pour une réalité, contrat rompu donc quand il laisse surgir ses propres réflexions et considérations d’auteur sur l’histoire qu’il est en train de décrire."  Biographie et Bibliographie de Lionel Richard. Textes de Pierre Desfond, Jacques Bouvaresse,  Thomas Mann, Elias Canetti, Pierre Pachet, Ulf Schramm, Claudio Magris. Un siècle d'écrivains. FR3, à partir de www.archive.org

 

Robert MUSIL
Site qui porte essentiellement sur l'Homme sans Qualités. L'auteur rappelle le contexte historique et philosophique de l'oeuvre : c'est tout l'univers incomparable de Vienne au début du XXème siècle, très parlant pour ce début du XXIème —. Il présente également un projet de pièce de théâtre adaptée de l'ouvrage. (03-01-07)



_____________

 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Liens brisés

 © LittératureS & CompagnieS
R25-03-13

La Lecture

"Et, sans doute, c'est cela la lecture : réécrire le texte de l'oeuvre à même le texte de notre vie." Roland Barthes, "La chronique", Nouvelle Observateur, 1979

 

 

ÉCRIRE
Écrire, c'est ébranler le sens du monde, y disposer une interrogation indirecte,  à laquelle l'écrivain, par un dernier suspens, s'abstient de répondre. La réponse, c'est chacun de nous qui la donne, y apportant son histoire, son langage, sa liberté ; mais comme histoire, langage et liberté changent infiniment, la réponse du monde à l'écrivain est infinie : on ne cesse jamais de répondre à ce qui a été écrit hors de toute réponse : affirmés, puis mis en rivalité, puis remplacés, les sens passent, la question demeure. Roland Barthes, Sur Racine, Seuil ed, 1963, p11

 

Il y a une division des langages, qu'aucune science simple de la communication ne peut prendre en charge; la société, avec ses structures socio-économiques et névrotiques intervient, qui construit le langage comme un espace de guerre.
Roland Barthes, Bruissement de la Langue, p127

 

SEUL

(...) l'écrivain est seul, abandonné des anciennes classes et des nouvelles. Sa chute est d'autant plus grave qu'il vit aujourd'hui dans une société où la solitude elle-même, en soi, est considérée comme une faute. Nous acceptons ( c'est là notre coup de maître) les particularismes, mais non les singularités ; les types, mais non les individus. Nous créons (ruse géniale) des chœurs de particuliers, dotés d'une voix revendicatrice, criarde et inoffensive. Mais l'isolé absolu ? Celui qui n'est ni breton, ni corse, ni femme, ni homosexuel, ni fou, ni arabe, etc. ? La littérature est sa voix, qui, par un renversement "paradisiaque", reprend superbement toutes les voix du monde, et les mêle dans une sorte de chant qui ne peut être entendu que si l'on se porte, pour l'écouter (comme dans ces dispositifs acoustiques d'une grande perversité), très haut au loin, en avant, par-delà les écoles, avant-gardes, les journaux et les conversations.
Roland Barthes, Sollers écrivain, p 8, Seuil ed, 1979

 

L'AUTRE LANGUE
L'autre langue  est celle que l'on parle d'un lieu politiquement et idéologiquement inhabitable : lieu de l'interstice, du bord, de l'écharpe, du boitement : lieu cavalier  puisqu'il traverse, chevauche, panoramise et offense.

Roland Barthes, Bruissement de la Langue, p200, in"L'Etrangère",1970

LA  BATHMOLOGIE
La bathmologie ce serait le champ des discours soumis à un jeu de degrés. Certains langages sont comme le champagne : ils développent une signification postérieure à leur première écoute, et c'est dans ce recul du sens que naît la littérature.
Roland Barthes, Bruissement de la Langue, p 285, "Lecture de Brillat-savarin"

 

LE PLURIEL DU TEXTE
Le Texte est pluriel. Cela ne veut pas dire seulement qu'il a plusieurs sens, mais qu'il accomplit le pluriel même du sens : un pluriel irréductible (et non pas seulement acceptable). Le Texte n'est pas coexistence de sens, mais passage, traversée ; il ne peut donc relever d'une interprétation, même libérale, mais d'une explosion, d'une dissémination. Le pluriel du Texte tient, en effet, non à l'ambiguïté de ses contenus, mais  à ce que l'on pourrait appeler la  pluralité stéréographique  des signifiants qui le tissent (étymologiquement le texte est un tissu) : le lecteur du Texte pourrait être comparé à un sujet désœuvré (qui aurait détendu en lui tout imaginaire) : ce sujet passablement vide se promène (c'est ce qui est arrivé à l'auteur de ces lignes, et c'est là qu'il a pris une idée vive du Texte) au flanc d'une vallée au bas de laquelle coule un oued (l'oued est mis là pour attester un certain dépaysement) ; ce qu'il perçoit  est multiple, irréductible, provenant de substances et de plans hétérogènes, décrochés : lumières, couleurs, végétations, chaleur, air ; explosions ténues de bruits, minces cris d'oiseaux, voix d'enfants, de l'autre côté de la vallée, passages, gestes, vêtements d'habitants tout prés ou très loin ; tous ces incidents sont à demi identifiables : ils proviennent de codes  connus, mais leur combinatoire est unique, fonde la promenade en différence qui ne pourra se répéter que comme différence. C'est ce qui se passe pour le Texte : il ne peut être lui que dans sa différence (ce qui ne veut pas dire son, individualité); sa lecture semelfactive (ce qui rend illusoire toute science inductive-déductive des textes : pas de "grammaire" du texte), et cependant entièrement tissés de citations, de références, d'échos: langages culturels (quel langage ne le serait pas ?), antécédents ou contemporains, qui le traversent de part en part  dans une vaste stéréophonie.
Roland Barthes, Bruissement de la Langue, p73, in "De l'œuvre au texte", 1971

 

TEXTE DE PLAISIR
Texte de plaisir : celui qui contente, emplit, donne de l'euphorie ; celui qui vient de la culture, ne rompt pas avec elle, est lié à une pratique confortable de la lecture.
Roland Barthes, Plaisir du Texte, 1973, p25, éd de 1982

 

TEXTE DE JOUISSANCE
Texte de jouissance : celui qui met en état de perte, celui qui déconforte (peut-être jusqu'à un certain ennui), fait vaciller les assises historiques, culturelles, psychologiques, du lecteur, la consistance de ses goûts, de ses valeurs, et de ses souvenirs, met en crise son rapport au langage. Or c'est un sujet anachronique, celui qui tient les deux textes dans son champ et dans sa main les rênes du plaisir et de la jouissance, car il participe en même temps et contradictoirement à l'hédonisme profond de toute culture (qui entre en lui paisiblement sous le couvert d'un art de vivre dont font partie les livres anciens) et à la destruction de cette culture : il jouit de la consistance de son  moi  (c'est son plaisir) et recherche sa perte (c'est sa jouissance) . C'est un sujet deux fois clivé, deux fois pervers.

Roland Barthes, Plaisir du Texte, (1973), p25-26, éd de 1982

 

THEATRALITE
“ Qu'est-ce que la théâtralité ? c'est le théâtre moins le texte, c'est une épaisseur de signes, de sensations qui s'édifie sur la scène à partir de l'argument écrit, c'est cette sorte de perception œcuménique des artifices sensuels, gestes, tons, distances, substances, lumières, qui submergent le texte sous la plénitude de son langage extérieur.”

Roland Barthes, "Le théâtre de Baudelaire", 1954, in Essais Critiques, p 41

 

"LE LIVRE DES RUSES" Comme j'aimerai trouver un livre (faute de le faire moi-même) où me seraient rappelés (sous forme d'une grande traversée historique)  les rapports de l'écrivain, le pouvoir et de l'argent ! Peut- être l'écrivain est-il toujours dépendant (d'un autorité, d'une économie, d'une morale, d'un sur-moi collectif, etc...). Peut-être  n'écrit-il , quel que soit le libéralisme de sa société, qu'en trichant avec la force ? Peut-être est-elle politique perverse ? Le  "Livre  des ruses", tel s'appellerait le nouveau manuel de littérature, si ce titre n'était déjà pris.
Roland Barthes, Chroniques du Nouvel Observateur du 5/II/79

 

© LittératureS & CompagnieS