Littérature
Philosophie
Psychanalyse
Sciences humaines
Arts
Histoire
Langue
Presse et revues
Éditions
Autres domaines
Banques de données
Blogs
Éthique, Valeurs
Informatique, Média
Inclassables
Pays, Civilisations
Politique, Associatif
Sciences & techniques
Mélanges
Textes en ligne
Compagnie de la Lettre

Au Temps, Dictionnaire
Patrick Modiano


Quitter le Temps Blog

Quitter le Temps 2

Décoller du Temps

re présentations

Ressources universitaires

Plan du site
Presentation in english
Abonnement à la Lettre

Rechercher

© LittératureS & CompagnieS
1999-2017

 

Auteurs      G

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Federico GARCIA LORCA    
"Mourir jeune présente bien des avantages à long terme. Mais pour Federico Garcia Lorca, tué à trente-huit ans, la mort fut presque trop parfaite. Injuste, absurde, prématurée, symbolique, elle l’a installé dans une de ces gloires posthumes dont une œuvre d’ordinaire ne se relève pas. "  Chronologie de Charles Marcilly, Textes de Jean-François Fogel, Marie Laffranque, Ian Gibson. Un siècle d'écrivain. FR3 à partir de www.archive.org 

 

Gabriel GARCIA MARQUEZ

Gabriel GARCIA MARQUEZ 
" L’œuvre de Gabriel Garcia Marquez est d’une admirable unité, depuis ses premiers contes (inédits pour la plupart en France) et sa "Chronique de la girafe " jusqu’à "Chronique d’une mort annoncée". A bien le lire, depuis septembre 1947, Garcia Marquez n’a pas cessé de produire un immense discours sur la mort."
Biographie de Claude Couffon. Et des textes de Régis Debray ,Jacques Gilar, Pier Paolo Pasolini, Hubert Haddad. Entretien avec Gabriel Garcia Marquez.  Propos recueillis par Manuel Pereira. Et une biographie.  Un siècle d'écrivain. FR3 à partir de www.archive.org

Gabriel GARCIA MARQUEZ NOUVEAU (11-02-16)
Wikipedia

__________

 

Anne F GARETTA
Site consacré à cet écrivain contemporain : publications, thèmes et commentaires, références et critiques, manuscrits, textes écrits dans le sillage des travaux de l'auteur, liens. Un écrivain à découvrir. (06-07-03) SITE INTERROMPU

 

Romain GARY

Romain GARY   
Chronologie. Textes de Dominique Bona Jean-Marie Catonné, Jacques Lecarme, J Kessel et une Bibliographie très complète.  Un siècle d'écrivain. FR3 à partir de www.archive.org

Romain GARY NOUVEAU (11-02-16)
Wikipedia

Romain Gary vidéo NOUVEAU (11-02-16)
Le journaliste Louis-Albert Zbinden rencontre l'écrivain français Romain Gary, à l'occasion de la parution de son livre intitulé Adieu Gary Cooper. Il évoque dans cet ouvrage la jeunesse américaine en Suisse.

 

Armand GATTI

Armand GATTI la parole errante NOUVEAU (11-02-16)

1. Armand Gatti : bio - bibliographie ; 2. Actualités ; 3. Revue AG ; Cahiers Armand Gatti ; 4. Fonds documentaire ; 5. Vidéothèque et sonothèque en ligne ;

 Armand GATTI      
"On m'a enterré dans je ne sais combien d"Histoire du théâtre", d'"Histoire du cinéma"(…) Dans cette ignorance, moi je puise ma vérité. Je poursuis une aventure dans un monde d'une richesse formidable : tous les morts, les animaux, les arbres, le rouge-gorge qui chantait le matin de mon arrestation, en plein hiver, dans le maquis " (…) . De Gatti, Henri Michaux disait à leur première rencontre : "Depuis vingt ans parachutiste, mais d'où diable tombait-il ?".  La question reste aujourd'hui ouverte. De quel enclos, de quelle planète provisoire, de quelle cage aux fauves ce messager de l'éternel présent continue-t-il d'émettre cette lumière singulière? Journaliste, cinéaste, dramaturge, poète, Gatti ne cesse de se débarrasser de ses identités comme d'autant de peaux mortes.  Son histoire commence au Guatemala avec l'Indien Felipe parlant, à l'aube de son massacre, une langue inconnue où les mots ne sont plus les étiquettes des choses. Une histoire qui n'en finit pas de commencer...."  Repères bibliographiques,  Entretien avec Michel Seonnet, C Moreau-Shirbon Marc Kravetz, David Bradly,  Jean Cavaillès, René Solis. Biographie et mises en scène.  Un siècle d'écrivain. FR3 à partir de www.archive.org  

 

Jean GENET

Jean GENET  Société des amis de Jean Genet
Objectif de ce site universitaire : "Amplifier le dialogue entre les chercheurs du monde entier travaillant sur l'œuvre de Jean Genet par la circulation des informations (colloques, références bibliographiques, informations sur l'actualité culturelle ayant trait à Genet)"
Site de Jean Bougon, Université d'Iwate, au Japon.

Jean GENET NOUVEAU (11-02-16)
Wikipedia

Jean GENET, Sur Kafka, extrait d'une lettre de 1960

Jean GENET Bibliographie de la BNF (09-03-13)

Retrouver Genet, par Ivan Jablonka (29-03-15)

Jean Genet, Entretien avec Bertrand Poirot-Delpech (1982) NOUVEAU (11-02-16)

Jean Genet "Le condamné à mort" (1952) film de 25' NOUVEAU (11-02-16)

Jean Genet, Cathédrale de Chartres, vue cavalière
17 décembre, 2010, L'HUMANITÉ

 

 

 

André GIDE

Gidiana - André GIDE
Bio et Bibliographie, mais aussi de nombreux textes critiques, des extraits de la Correspondance ;  Dossiers de presse par œuvre, travaux universitaires, et publications diverses. A ce jour, le site le plus complet sur Gide.

André GIDE
 
Chronologie par Michel Delvaille, textes d'Eric Marty (sur le Journal), Claude Martin et l'amitié, André Gide, Jean Cocteau, Maurice Nadeau. Et une bibliographie. Un siècle d'écrivain. FR3 à partir de www.archive.org 

André GIDE
Dossier de l'Encyclopédie de l'Agora. (25-05-03)

André GIDE (09-03-13)
Le site de référence. Accueil ; Chronologie ; Bibliographie ; Bibliographie critique ; Génétique ; Fabrication ; Gide aujourd'hui ; Gide sur le web.

e-Gide Blog NOUVEAU (13-02-16)
Blog Bibliographie Biographie Audio Vidéo Ressources en ligne.

Fondation Catherine Gide NOUVEAU (13-02-16)
La Fondation Catherine Gide a été créée en 2007 à l’initiative de Catherine Gide (1923-2013), fille du prix Nobel de littérature André Gide (1869-1951), dans le but de favoriser, sans aucune limitation géographique ou linguistique, le patrimoine littéraire et culturel d’André Gide.

André Gide NOUVEAU (13-02-16)
Wikipedia

 

Jean GIONO



Jean GIONO Le voyageur immobile.   
Biographie et chronologie, Extraits d'œuvres et citations, liens.

Jean GIONO, encyclopédie de l'Agora (09-03-13)

Jean GIONO NOUVEAU (13-02-16)
Wikipedia

 

Edouard GLISSANT

Édouard GLISSANT 
 
Un siècle d'écrivain. FR3 à partir de www.archive.org 

Edouard GLISSANT (21-03-15)
"Qu'il soit associé à une figure tutélaire ou au maëlstrom actif d'une pensée vivante et toujours en mutation, le nom de Glissant est régulièrement célébré dans le monde depuis bien des années, et son œuvre de mieux en mieux connue. Découvrez ici le site Internet officiel de l'écrivain martiniquais, penseur du Tout-Monde et arpenteur des archipels : biographie, présentation détaillée de l'œuvre, actualités éditoriale et événementielle, diffusion de la recherche, repères bibliographiques, documents multimédias et sélection de liens Internet. De la source au delta, les itinéraires d'un contemporain capital."

Edouard GLISSANT (09-03-13)
Bibliographie détaillée et de nombreux liens éclairant l'oeuvre.

 

Johann Wolfgang von GOETHE

 

Johann Wolfgang von GOETHE
Encyclopédie de l'Agora. (25-05-03)

J W von Goethe NOUVEAU (13-02-16)
Wikipedia

J W Goethe, oeuvres en ligne sur Gallica NOUVEAU (13-02-16)

_______

 

Nicolas GOGOL Le Révizor,(1836) Texte en ligne.
(13-04-09)

Nicolas Gogol NOUVEAU (13-02-16)
Wikipedia

Les frères Goncourt NOUVEAU (13-02-16)
Société des amis des frères Goncourt.

 

Julien GRACQ

Julien GRACQ
Une biographie, une bibliographie, l'écrivain par lui-même et par d'autres écrivains. Ce site des éditions José Corti permet de prendre connaissance d'une oeuvre littéraire élaborée sous le signe de la discrétion. (22-01-04)

Julien GRACQ, Textes et ressources publiés sur remue.et (16-05-04)

Autour de Julien GRACQ
Un site d'amis qui propose de nombreuses ressources. A explorer.

Julien Gracq NOUVEAU (13-02-16)
Wikipedia

Julien Gracq / Devant nous oeuvre et nom de poète... NOUVEAU (13-02-16)
Remue-net

____

Gunter GRASS , Pierre BOURDIEU La tradition « d'ouvrir sa gueule» Le Monde du 3 décembre 1999

Fred GRIOT
Le site d'un écrivain contemporain qui s'ouvre avec cette citation programmatique de Jack Kérouac  
« Ce que je commence à découvrir maintenant est au-delà du roman et au-delà des limites arbitraires du récit... pour entrer dans les royaumes de l'Image révélée, la FORME SAUVAGE mon vieux, la forme sauvage. La forme sauvage est la seule forme qui contienne ce que j'ai à dire — mon esprit explose pour dire quelque chose sur chaque image et chaque souvenir... » 
Works in progress, Pages de carnets et manuscrits, recherches et notes, diaporama, biographie. Une oeuvre à découvrir. (29.03-03)

Nadine GORDIMER  
Un siècle d'écrivain. FR3 à partir de www.archive.org 
 

Hervé GUIBERT
"Ce site propose de recueillir le plus grand nombre d'informations concernant l'écrivain, journaliste et photographe Hervé Guibert. Il s'est donné comme objectif de remédier à une relative disparité des ressources sur Hervé Guibert disponibles sur l'Internet. Il espère par ailleurs contribuer à une approche plus complète de son œuvre en dépassant notamment l'étiquette restrictive de l'écrivain sidéen." Un site, clair, discret, élégant sur un écrivain qui a dépassé l'espace de l'autofiction. (16-09-06)~

Louis GUILLOUX  
"
Si Louis Guilloux est un Cervantès, cette question l'histoire en est juge : mais j'affirme que Cripure est un Don Quichotte, le Don Quichotte de la faillite de la bourgeoisie. Je me complais à cette image, j'aime à imaginer toute l'histoire d'une classe entre ces deux spectres, le Don Quichotte qu'elle a bafoué, le Don Quichotte qu'elle a produit. J'affirme que Cripure est nécessaire à la pleine compréhension de l'homme de ce temps-ci, comme Don Quichotte à celui de jadis. J'affirme que Cripure est une arme pour l'homme de demain contre l'homme d'hier." Louis Aragon.  Essai de bio-bibliographie par Yves Pelletier. Textes de Jean Larrat, Etiemble, Robert Merles, Jean Louis Bory, Jean Mambrino. 
Un siècle d'écrivain. FR3 à partir de www.archive.org

 

Pierre GUYOTAT

Leçons de Pierre Guyotat sur la langue française, à l’université Paris VIII (02-07-11)

Pierre Guyotat / "Je suis un musicien, je suis un alphabétiseur"
par Dominique Dussidour et Eric Hoppenot NOUVEAU (13-02-16)

Pierre GUYOTAT (2) (28-12-07)
Textes et ressources publiés sur Remue.net

 

 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Liens brisés

 © LittératureS & CompagnieS
R13-02-16

La Lecture

"Et, sans doute, c'est cela la lecture : réécrire le texte de l'oeuvre à même le texte de notre vie." Roland Barthes, "La chronique", Nouvelle Observateur, 1979

 

 

ÉCRIRE
Écrire, c'est ébranler le sens du monde, y disposer une interrogation indirecte,  à laquelle l'écrivain, par un dernier suspens, s'abstient de répondre. La réponse, c'est chacun de nous qui la donne, y apportant son histoire, son langage, sa liberté ; mais comme histoire, langage et liberté changent infiniment, la réponse du monde à l'écrivain est infinie : on ne cesse jamais de répondre à ce qui a été écrit hors de toute réponse : affirmés, puis mis en rivalité, puis remplacés, les sens passent, la question demeure. Roland Barthes, Sur Racine, Seuil ed, 1963, p11

 

Il y a une division des langages, qu'aucune science simple de la communication ne peut prendre en charge; la société, avec ses structures socio-économiques et névrotiques intervient, qui construit le langage comme un espace de guerre.
Roland Barthes, Bruissement de la Langue, p127

 

SEUL

(...) l'écrivain est seul, abandonné des anciennes classes et des nouvelles. Sa chute est d'autant plus grave qu'il vit aujourd'hui dans une société où la solitude elle-même, en soi, est considérée comme une faute. Nous acceptons ( c'est là notre coup de maître) les particularismes, mais non les singularités ; les types, mais non les individus. Nous créons (ruse géniale) des chœurs de particuliers, dotés d'une voix revendicatrice, criarde et inoffensive. Mais l'isolé absolu ? Celui qui n'est ni breton, ni corse, ni femme, ni homosexuel, ni fou, ni arabe, etc. ? La littérature est sa voix, qui, par un renversement "paradisiaque", reprend superbement toutes les voix du monde, et les mêle dans une sorte de chant qui ne peut être entendu que si l'on se porte, pour l'écouter (comme dans ces dispositifs acoustiques d'une grande perversité), très haut au loin, en avant, par-delà les écoles, avant-gardes, les journaux et les conversations.
Roland Barthes, Sollers écrivain, p 8, Seuil ed, 1979

 

L'AUTRE LANGUE
L'autre langue  est celle que l'on parle d'un lieu politiquement et idéologiquement inhabitable : lieu de l'interstice, du bord, de l'écharpe, du boitement : lieu cavalier  puisqu'il traverse, chevauche, panoramise et offense.

Roland Barthes, Bruissement de la Langue, p200, in"L'Etrangère",1970

LA  BATHMOLOGIE
La bathmologie ce serait le champ des discours soumis à un jeu de degrés. Certains langages sont comme le champagne : ils développent une signification postérieure à leur première écoute, et c'est dans ce recul du sens que naît la littérature.
Roland Barthes, Bruissement de la Langue, p 285, "Lecture de Brillat-savarin"

 

LE PLURIEL DU TEXTE
Le Texte est pluriel. Cela ne veut pas dire seulement qu'il a plusieurs sens, mais qu'il accomplit le pluriel même du sens : un pluriel irréductible (et non pas seulement acceptable). Le Texte n'est pas coexistence de sens, mais passage, traversée ; il ne peut donc relever d'une interprétation, même libérale, mais d'une explosion, d'une dissémination. Le pluriel du Texte tient, en effet, non à l'ambiguïté de ses contenus, mais  à ce que l'on pourrait appeler la  pluralité stéréographique  des signifiants qui le tissent (étymologiquement le texte est un tissu) : le lecteur du Texte pourrait être comparé à un sujet désœuvré (qui aurait détendu en lui tout imaginaire) : ce sujet passablement vide se promène (c'est ce qui est arrivé à l'auteur de ces lignes, et c'est là qu'il a pris une idée vive du Texte) au flanc d'une vallée au bas de laquelle coule un oued (l'oued est mis là pour attester un certain dépaysement) ; ce qu'il perçoit  est multiple, irréductible, provenant de substances et de plans hétérogènes, décrochés : lumières, couleurs, végétations, chaleur, air ; explosions ténues de bruits, minces cris d'oiseaux, voix d'enfants, de l'autre côté de la vallée, passages, gestes, vêtements d'habitants tout prés ou très loin ; tous ces incidents sont à demi identifiables : ils proviennent de codes  connus, mais leur combinatoire est unique, fonde la promenade en différence qui ne pourra se répéter que comme différence. C'est ce qui se passe pour le Texte : il ne peut être lui que dans sa différence (ce qui ne veut pas dire son, individualité); sa lecture semelfactive (ce qui rend illusoire toute science inductive-déductive des textes : pas de "grammaire" du texte), et cependant entièrement tissés de citations, de références, d'échos: langages culturels (quel langage ne le serait pas ?), antécédents ou contemporains, qui le traversent de part en part  dans une vaste stéréophonie.
Roland Barthes, Bruissement de la Langue, p73, in "De l'œuvre au texte", 1971

 

TEXTE DE PLAISIR
Texte de plaisir : celui qui contente, emplit, donne de l'euphorie ; celui qui vient de la culture, ne rompt pas avec elle, est lié à une pratique confortable de la lecture.
Roland Barthes, Plaisir du Texte, 1973, p25, éd de 1982

 

TEXTE DE JOUISSANCE
Texte de jouissance : celui qui met en état de perte, celui qui déconforte (peut-être jusqu'à un certain ennui), fait vaciller les assises historiques, culturelles, psychologiques, du lecteur, la consistance de ses goûts, de ses valeurs, et de ses souvenirs, met en crise son rapport au langage. Or c'est un sujet anachronique, celui qui tient les deux textes dans son champ et dans sa main les rênes du plaisir et de la jouissance, car il participe en même temps et contradictoirement à l'hédonisme profond de toute culture (qui entre en lui paisiblement sous le couvert d'un art de vivre dont font partie les livres anciens) et à la destruction de cette culture : il jouit de la consistance de son  moi  (c'est son plaisir) et recherche sa perte (c'est sa jouissance) . C'est un sujet deux fois clivé, deux fois pervers.

Roland Barthes, Plaisir du Texte, (1973), p25-26, éd de 1982

 

THEATRALITE
“ Qu'est-ce que la théâtralité ? c'est le théâtre moins le texte, c'est une épaisseur de signes, de sensations qui s'édifie sur la scène à partir de l'argument écrit, c'est cette sorte de perception œcuménique des artifices sensuels, gestes, tons, distances, substances, lumières, qui submergent le texte sous la plénitude de son langage extérieur.”

Roland Barthes, "Le théâtre de Baudelaire", 1954, in Essais Critiques, p 41

 

"LE LIVRE DES RUSES" Comme j'aimerai trouver un livre (faute de le faire moi-même) où me seraient rappelés (sous forme d'une grande traversée historique)  les rapports de l'écrivain, le pouvoir et de l'argent ! Peut- être l'écrivain est-il toujours dépendant (d'un autorité, d'une économie, d'une morale, d'un sur-moi collectif, etc...). Peut-être  n'écrit-il , quel que soit le libéralisme de sa société, qu'en trichant avec la force ? Peut-être est-elle politique perverse ? Le  "Livre  des ruses", tel s'appellerait le nouveau manuel de littérature, si ce titre n'était déjà pris.
Roland Barthes, Chroniques du Nouvel Observateur du 5/II/79

 

© LittératureS & CompagnieS