Littérature
Philosophie
Psychanalyse
Sciences humaines
Arts
Histoire
Langue
Presse et revues
Éditions
Autres domaines
Banques de données
Blogs
Éthique, Valeurs
Informatique, Média
Inclassables
Pays, Civilisations
Politique, Associatif
Sciences & techniques
Mélanges
Textes en ligne
Compagnie de la Lettre

Au Temps, Dictionnaire
Patrick Modiano


Quitter le Temps Blog

Quitter le Temps 2

Décoller du Temps

re présentations

Ressources universitaires

Plan du site
Presentation in english
Abonnement à la Lettre

Rechercher

© LittératureS & CompagnieS
1999-2017

 


Seconde guerre mondiale, Shoah

A

Provence 1940-1942 (Not the Germans Alone)
Des documents originaux sur la dénonciation et persécution des Juifs, ainsi que sur l’arrestation de la mère de Isaac Levendel par des gangsters Marseillais et sa déportation à Drancy et puis Auschwitz. Pour découvrir l'ouvrage. (03-01-16)

 

B

C

Cercle d'étude de la déportation et de la Shoah   (11-05-03)

Jacques CHIRAC, Les Justes « Au nom de la France, avec respect »
(28-01-07)

D

E

 

F

Fondation pour la mémoire de la Shoah   (11-05-03)

La France dans la seconde guerre mondiale.
Un site encyclopédique publié en français et en allemand et bénéficiant de ressources considérables.(21-06-06)

G

H

Holocaustatlas Les mémoires du ghetto de Vilnius en ligne (20-10-13)
Le 23 septembre 1943, le ghetto de Vilnius, en Lituanie, fut définitivement liquidé par les nazis, un des plus sombres chapitres de la seconde guerre mondiale et de la "purification ethnique". Avant la guerre, la communauté juive de Lituanie comptait plus de 200 000 personnes et était l'une des plus dynamique d'Europe du Nord sur le plan culturel. Plus de 90 % d'entre elles périrent pendant l'occupation allemande, de 1941 à 1944. Aujourd'hui, ce pays balte de 3 millions d'habitants compte environ 5 000 juifs. Créé à l'occasion du 70e anniversaire de la liquidation du ghetto de Vilnius, le site bilingue anglais-lituanien Holocaustatlas.lt a pour ambition de recenser les noms de tous les juifs morts de la Shoah ou y ayant survécu ainsi que les monuments installés sur les lieux d'exécution. A l'origine, ainsi que les monuments installés sur les lieux d'exécution. A l'origine, le fondateur du site, Milda Jakulyte-Vasil, est l'auteur d'un livre sur cet épisode tragique de l'histoire de la ville. Le ghetto de Vilnius fut également décrit par le grand poète yiddish Avraham Sutzkever, l'un de ses rares survivants, mort à Tel-Aviv en 2010. Ce précieux témoignage revit sur le site revilna.org grâce à l'initiative de Menachem Kaiser, un écrivain américain d'origine juive. Sur cette page créée en 2010, une carte interactive agrémentée de photos permet de se replonger dans les heures les plus tristes comme les plus glorieuses du ghetto de cette ville surnommée "la Jérusalem du Nord". A terme, le site sera participatif, les internautes pourront le compléter en y ajoutant des noms ou des détails biographiques. Grâce à la Toile, l'histoire et la riche tradition de la communauté juive de Lituanie continuent ainsi de se transmettre.

I

J

Jewish Virtual Library
La Jewish Virtual Library propose quantité de documents historiques, dont de nombreux courriers signés par les plus hautes autorités allemandes concernant la «solution finale». (21-01-05)

K

L

La Libération des camps NOUVEAU (15-02-16)
Articles du Monde

M

N

 

The Nizkor Project
Ce site créé par un particulier combat le négationnisme et la falsification historique en Amérique du Nord. C'est devenu un site de référence sur la Shoah. Une des dernières productions est la mise en ligne de l'intégrale des minutes du procès d'Adolf Eichman, jugé à Jérusalem en 1961. (21-01-05)

O

P

  

Pratique de l’Histoire et dévoiements négationistes     
Un site qui recueille de très nombreuses informations, analyses, examens sur le négationnisme à travers ses idéologues et  les textes sur lesquels se fondent ses pseudos théories. Sans doute aucun un travail qui a une fonction pédagogique salvatrice.
" La "méthode" [des négationnistes], si l'on peut dire, est perverse: elle associe l'hypercritique à la fabulation, l'ergotage sur les détails et sur les mots à l'ignorance massive du contexte, et cherche à faire apparaître comme conclusion d'une démonstration ce qui est postulat affirmé au départ.[C'est une] anti-histoire."    Bernard Comte, Le génocide nazi et les négationnistes, 1990   .A lire de toute urgence.  

 

Q

R

Réflexions sur la doctrine antisémite de Vichy
Multiples liens sur la question.

Ressources documentaires sur le génocide et sa négation  
Un site qui regroupe divers textes intégraux et ressources sur le génocide nazi et sur sa négation.  Une somme sur la question.

David ROUSSET L'univers concentrationnaire, Extrait de l'oeuvre. (12-04-05)

 

S

Mémorial de la Shoah
Un site sur ce lieu destiné à devenir une référence en Europe à la mémoire des juifs déportés de France qui abrite le «Mur des noms» où les noms, prénoms et dates de naissance des 76.000 juifs déportés de France sont gravés dans la pierre. Le site du Mémorial donne accès à l'Encyclopédie multimédia de la Shoah et permettra de tous les retrouver. (21-01-05)

Mémorial de l'holocaust de Washington
United State Holocaust Memorial Museum.
Des photographies, des documents vidéos, des témoignages, des cartes, de la musique: le site du Mémorial de l'Holocauste de Washington est d'une richesse exceptionnelle. On y trouve notamment une encyclopédie de l'holocauste (en version française) avec des témoignages de rescapés, des photographies d'époque et des extraits des films réalisés par les libérateurs. Des expositions en lignes sont aussi disponibles. Entre autres: des focus sur l'histoire de l'antisémitisme et les expériences médicales. (21-01-05)

 

Mémoire et histoire de la Shoah à l'école
Pour une meilleure compréhension de la Shoah à l'école : nouvel outil destiné à son enseignement en classe de CM2. Ce site s'accompagne d'un livret pédagogique, Mémoire et histoire de la Shoah à l'école, disponible en PDF et qui sera diffusé dans les écoles. En outre, la base des 11.400 enfants juifs déportés de France est accessible aux enseignants.
(24-12-08)

Jean-Luc NANCY Sur la Shoah, « il y a des images de voyeurs et des images-regards » Propos recueillis par Jean Birnbaum. (12-04-05)

Gerhard Schröder Qui, après Auschwitz, pourrait encore douter que le Mal existe ? Texte du discours prononcé par le chancelier allemand, le 25 janvier au Deutsches Theater (Théâtre allemand), à Berlin. (12-04-05)

Projet Spielberg
Le site de témoignages «Survivors of the Shoah», une association créée par Steven Spielberg dans le but de regrouper tous les témoignages des derniers survivants en vidéo filmés entre 1987 et 1996 dans le monde entier.(21-01-05)

Straty. Polonais
La Pologne fait de la Toile un lieu de mémoire. Soixante-dix ans après, la Pologne a entrepris de comptabiliser, nom par nom, les victimes de l'occupation nazie de 1939-1945, grâce à un site Internet. L'objectif est de répertorier les victimes non connues jusqu'ici et de réunir les fichiers existants, jusqu'alors éparpillés entre la Pologne, l'Allemagne, Israël ou l'Ukraine, dans une seule base de données accessible à tous. Les historiens ont pour tâche de vérifier chaque nom, afin d'éviter des doublons, "un travail de bénédictin, une opération gigantesque par son échelle et par sa difficulté", a témoigné l'un d'entre eux, Andrzej Kunert. La communauté scientifique compte également affiner le bilan des victimes polonaises de la guerre, fixé à six millions de personnes par les autorités communistes, en 1946, un chiffre que les historiens jugent erroné. (13-09-09)

T

U

V

Le Vatican et la Shoah. Déclaration.

W

Centre Simon Wiesenthal
Emanation du Centre, le Musée de la Tolérance a une vocation pédagogique de lutte contre le racisme et les discriminations. Sur son site, visiter la rubrique «Antisemitism and the Final Solution»: des photographies et des cartes sur le système concentrationnaire, avec de nombreux liens.

X

Y

Yale Law School
La Yale Law School a mis en ligne la plupart des archives du procès de Nuremberg. (21-01-05)

YADVASHEM
Le site l'institut Yad Vashem, créé en 1953 pour préserver et diffuser la mémoire des victimes juives et des héros de l'holocauste, met à la disposition des internautes quantité de documents: lettres, journaux, photographies... On y trouve une base des victimes de la Shoah, des expositions en ligne et des photographies aériennes du camp d'extermination d'Auschwitz. . (10-12-04)

Z

 

Textes, extraits

 

 

Liens brisés

 © LittératureS & CompagnieS

R03-01-16


 

«Aujourd'hui comme hier, le monde est plein de violence. Toujours et encore, d'innombrables hommes sont en train de torturer et de tuer d'autres hommes par toutes les méthodes imaginables. C'est comme si tous les efforts fournis avaient passé sans laisser de traces à côté de la constitution morale de l'espèce». 
 
Wolfgang Sofsky  l'Ère de l'épouvante

 

"Tant de villes rasées, tant de nations exterminées, tant de millions de peuples passés au fil de l'épée, et la plus riche et belle partie du monde bouleversée pour la négociation des perles et du poivre ! Mécaniques victoires."
Montaigne 

 

Le symbolisme de la spirale est opposé à celui du cercle; le cercle est religieux, théologique; la spirale, comme le cercle déporté à l'infini, est dialectique : sur la spirale, les choses reviennent, mais à un autre niveau : il y a retour dans la différence, non ressassement dans l'identité (pour Vico, penseur audacieux, l'histoire du monde suivait une spirale). La spirale règle la dialectique de l'ancien et du nouveau; grâce à elle, nous ne sommes pas contraints à penser : tout est dit, ou : rien n'a été dit, mais plutôt rien n'est premier et cependant tout est nouveau.
Roland Barthes, l'Obvie et l'Obtus, p 199

“The time is out point”  
(Le temps est hors de ses gonds)

Shakespeare, Hamlet  

(…) pourquoi nos sociétés riches et libres sont-elles devenues incapables d’exercer durablement  une influence émancipatrice sur le reste du monde ? Pourquoi les Lumières dont nous pensons encore être encore les messagers se trouvent-elles récusées – ou combattues – un peu partout sur la planète ?

Jean-Claude Guillebaud  La Trahison des lumières, p 28, 1995

Le mondial contre l’universel

Depuis des siècles, la question de l’universel hante l’histoire occidentale. C’est une «question maudite». Elle alimente quiproquos et malentendus. Elle brouille les catégories, subvertit les positions religieuses ou politiques, fait périodiquement lever fantasmes et intolérances. Elle nourrit également des symétries simplificatrices: l’universel opposé au particulier, l’émancipation citadine contre le crétinisme villageois, l’aspiration au même congédiant la singularité, l’internationalisme planétaire substitué au chauvinisme  national, l’aventure de l’esprit contre l’enracinement naturalisme, la morale contre la pluralité des valeurs, l’idée contre le lieu, l’errance créatrice contre l’enracinement, etc. Derrière ces dualismes querelleurs, la même question se trouve opposée: celle de l’universel. Elle peut être formulée en peu de mots: existe-t-il un principe d’humanité, une valeur d’essence supérieure, capable de transcender les différences de races, de culture ou de sexe pour définir notre commune humanité ? Cette valeur doit-elle l’emporter sur toues les autres ? Voilà bien une question décisive.

Jean Claude Guillebaud, La Refondation du monde, Seuil ed, p 185, 1999.