Littérature
Philosophie
Psychanalyse
Sciences humaines
Arts
Histoire
Langue
Presse et revues
Éditions
Autres domaines
Banques de données
Blogs
Éthique, Valeurs
Informatique, Média
Inclassables
Pays, Civilisations
Politique, Associatif
Sciences & techniques
Mélanges
Textes en ligne
Compagnie de la Lettre

Au Temps, Dictionnaire
Patrick Modiano


Quitter le Temps Blog

Quitter le Temps 2

Décoller du Temps

re présentations

Ressources universitaires

Plan du site
Presentation in english
Abonnement à la Lettre

Rechercher

© LittératureS & CompagnieS
1999-2017

 


Psychanalystes

François DOLTO, Journées du centenaire, Interventions et débats audio    
(24-04-09)

Sigmund FREUD,  
Dossier de l'Encyclopédie de l'Agora.(24-05-03)

Michel S.Lévy (24-09-15)
Le site d'un psychanalyste.

Oedipe    
Le portail des psychanalystes français qui dirige vers de très nombreux liens.  A consulter sans plus attendre.

 

Serge Tisseron (24-09-15)

Liens brisés

 © LittératureS & CompagnieS

R09-09-15

 


 

Le monument psychanalytique doit être traversé - non contourné, comme les voies admirables d'une très grande ville, voies à travers lesquelles on peut jouer, rêver, etc. : c'est une fiction.
Roland Barthes, "Le Plaisir du texte", p 92, Points Seuil, 1982

 

"... le désir de l'homme, longuement tâté, anesthésié, endormi par les moralistes, domestiqué par les éducateurs, trahi par les académies, s'est tout simplement réfugié, refoulé, dans la passion la plus subtile, et aussi la plus aveugle, comme nous le montre l'histoire d'Oedipe, la passion du savoir. C'est celle-là qui est en train de mener un train qui n'a pas dit son dernier mot." 
Jacques Lacan, in L'Ethique de la psychanalyse
 

 

CE QUI RESTE DE LACAN, ce qui reste d'indépassable et donc exige de se déplacer à l'intérieur de ses Écrits et de ses Séminaires, c'est la lecture du monde comme lecture de l'inconscient même ; lecture d'un foisonnement inépuisable de significations qui, sans être ordonnés à un sens, invitent le lecteur à inventer et à réinventer "sa" grammaire et "sa" rhétorique, comme ce qui arrive plus d'une fois, mais chaque fois uniquement. Lacan aura donc visité aussi la psychanalyse - c'est- à-dire tous ceux qui, depuis Freud, ne pensent plus comme avant - à réinventer sans cesse la langue dans laquelle elle parle du monde. René Major "Réinventer la langue du monde" Libération, 13 avril 2001

 

<< Et l’être de l’homme non seulement ne peut pas être compris sans la folie, mais il ne serait pas l’être de l’homme s’il ne portait pas en lui même la folie comme limite de sa liberté.>>

J.Lacan,Discours au sujet de la causalité psychique, 1960