Littérature
Philosophie
Psychanalyse
Sciences humaines
Arts
Histoire
Langue
Presse et revues
Éditions
Autres domaines
Banques de données
Blogs
Éthique, Valeurs
Informatique, Média
Inclassables
Pays, Civilisations
Politique, Associatif
Sciences & techniques
Mélanges
Textes en ligne
Compagnie de la Lettre

Au Temps, Dictionnaire
Patrick Modiano


Quitter le Temps Blog

Quitter le Temps 2

Décoller du Temps

re présentations

Ressources universitaires

Plan du site
Presentation in english
Abonnement à la Lettre

Rechercher

© LittératureS & CompagnieS
1999-2017

 


Mouvements, Domaines Littéraires

Anarlivres
Bibliographie des ouvrages anarchistes ou sur l’anarchisme en français, à partir des catalogues des publications conservées par le Centre de documentation anarchiste de la Fédération anarchiste, l'Institut français d'histoire sociale et le CIRA de Lausanne. Par ailleurs, on peut consulter une liste des oeuvres collectives, des travaux universitaires et les ouvrages dont l'auteur est resté anonyme. Enfin, les nouveautés, rééditions, galerie de portraits et sélection de liens, complètent ce travail encyclopédique. (18-02-03)

ELLIT   
ou Éléments de littérature française- , un ouvrage encyclopédique sur la littérature du XIIème siècle à nos jours, qui ne cesse de s'étoffer. Plus de 11000 liens internes, plusieurs centaines de liens externes et plus de 900 articles en hypertexte composent aujourd'hui cette encyclopédie. Les documents ou liens sont accessibles par une multitude de thèmes classés par ordre alphabétique (absurde, baroque, bovarysme, parnasse...). Au sein de chaque article, de lien en lien vous naviguez dans l'encyclopédie pour découvrir des auteurs, approfondir certaines notions (Romantisme > la sensibilité romantique : Siècle des Lumières, Diderot et Rousseau (la Nouvelle Héloïse, 1761) > Schiller et Goethe> Nodier, Senancour, Chateaubriand, Mme de Staël> Chateaubriand> Lamartine...). Une version de démonstration est à votre disposition sur le Web. Pour un accès permanent vous devez vous abonner.(Zazieweb)  

French littérature on line   
Site anglo-saxon  qui ouvre sur de nombreux liens touchant au domaine littéraire rancophone.

Le Grimoire   
Excellent site plein de ressources.

HOMERERICA  
Site de l'Université de Grenoble par lequel vous êtes invité à suivre un parcours  qui vous conduira à croiser des textes d'Homère, des  cartes du voyage d'Ulysse, une chronologie de la Grèce, jusqu'à d'autres sites portant sur cette recherche.

Littérature d'Islande
Trois rubriques : bibliographie générale, littérature ancienne et littérature moderne. Dans "littérature moderne", une première section regroupe les recueils de contes islandais et une seconde, les anthologies et les numéros spéciaux de revues consacrées à la littérature islandaise moderne. On trouvera aussi sous la forme d'un dictionnaire bio-bibliographique les auteurs littéraires islandais ou d'origine islandaise. Pour un certain nombre d'ouvrages, le texte figurant sur la quatrième de couverture ainsi que les deux premières pages de l'oeuvre sont disponibles en ligne. La rubrique "littérature ancienne" répertorie les Eddas, les Sagas ainsi que des études sur les sagas...
(18-02-05)

 

Mots de tête
Jeux de textes à contraintes, énigmes littéraires, bêtisiers, contrepèteries et autres calembours... ce site vous explique en détails les règles et secrets de ces différents types de jeux de mots et vous propose aussi de belles collections d'exemples ("Le poète qui rêve est un néant fécond" Victor Hugo). Outre ces pages assez classiques, découvrez les dictionnaires de mots nouveaux (Dico des banlieues, des sottises...), l'énigme du mois et un certain nombre d'activités interactives. (01-02-03)

Oulipo "Langagez-vous" : hommage des oulipiens à Queneau
En 2003, la DGLFLF (délégation générale à la langue française et aux langues de France) avait choisi de rendre hommage à Raymond Queneau, dont on fête le centenaire. Elle a donc demandé aux membres de l’Ouvroir de Littérature Potentielle de choisir parmi les titres de leur fondateur les 10 mots retenus pour animer les manifestations et nourrir les jeux d’écritures.
Ces productions regroupées et publiées sous la forme d’un livret gratuit, ("Langagez-vous", bientôt réédité aux éditions des Mille et une Nuits) sont accessibles également sur le Net. On peut y lire les textes, mais aussi en proposer d’autres, libres ou sous contraintes. Une description de chaque type de contrainte, "cornichon", "baobab" ou "S + 7", guide l’oulipien en herbe, dont l’œuvre est publiée sur le site après modération.
La présentation officielle du projet "Langagez-vous" et la possibilité de télécharger un texte d’accompagnement pédagogique. (07-11-04)

Passeurs de poèmes 100 Poèmes polymorphes inédits à télécharger
Une anthologie, à paraître chez Seghers, regroupera certains de ces textes. Il est également possible de télécharger un glossaire des formes poétiques traditionnelles, donnant une définition de chacune d'entre elles. Le site propose aussi un "poème de l'instant" qui met en avant un de ses poète !
(02-04-05)

Poésie française
Une séléction d'auteurs français et québécois, depuis la Renaissance jusqu'au début du XXe siècle, soit plus de 2000 poèmes en tout, dont certains peuvent être écoutés en real audio. Une base donc très riche, accompagnée d'un moteur de recherche qui permet de retrouver un poème à partir d'un mot. (31-01-04)

Poésie sur la toile   
Ce site mêle une revue de textes contemporains et une anthologie de classiques.   

Poetry International Web
Découvrir les poètes contemporains du monde entier : les  poèmes sont proposés en version originale, et traduit en anglais. Ce site permet de faire connaître des pratiques poétiques de toutes provenances.
On peut également suivre l’actualité de la poésie mondiale. Enfin, de multiples liens permettent d’explorer des domaines poétiques particuliers, comme l’e-poésie ou le slam ; ou de trouver les adresses de nombreuses associations ou festivals liés à la poésie. (14-04-03)

Poezie 2003 : exploration des langages poétiques
A l'occasion de la cinquième édition du Printemps des poètes, l'association Bande Annonce et la revue The Incredible Justine's Adventures (TINJA) ont proposé "Poézie 2003". Il s'agissait d'explorer les langages poétiques : poésie en langue italienne avec Arrigo Lora-Totino, en langue catalane avec Eduard Escoffet, poésie en langue française avec Jean-Michel Espitallier et Joël Hubaut, mais aussi poésie futuriste, poésie sonore, poésie "épidémik", poésie visuelle et poésie concrète... propositions poétiques que panoplie.org offre de prolonger sur le web vers l'exploration d'un nouveau langage...

Poésie espagnole en ligne
/ Espagnol /
Ce site important permet d'avoir accès à la quasi-intégralité de la poésie espagnole : une sorte de gigantesque bibliothèque. Le menu se présente sous différentes formes : par auteur (ordre chronologique, alphabétique et par siècle), par titre et premier vers (index de tous les poèmes). Vous trouverez aussi une sélection de poèmes et pourrez chercher selon vos critères par le moteur de recherche.
(28-07-04)

Livre 010101  
apporte une information aussi complète que possible sur le livre électronique et tous ses acteurs. De nombreux professionnels du livre et de la presse y participent. Il constitue aussi une expérience - sans doute inédite à cette échelle - de livre documentaire hypertexte régulièrement actualisé. Nous vous invitons à découvrir cette série de textes sur l’édition électronique qui permettent d'évaluer les enjeux dans ce secteur.
 

La porte.  
Portail de littérature nouvelle. Actualité des inédits littéraires publiés sur le web
et sélection des web éditeurs les plus intéressants qui vous annoncent, et vous présentent leurs nouveaux textes. Chaque annonce est accompagnée d'un lien vers le texte, que vous pouvez lire librement.   
 

Remue.net  
Site consacré à la littérature contemporaine. Une des grandes réussites du web littéraire avec Zazieweb. A consulter très régulièrement.
[revisité le 12-06-04]

 

Ricochet, Portail de la Littérature pour les jeunes.
Un site inévitable pour qui veut se documenter sur un domaine qui gagne en visibilité et en qualité. (29-12-05)

 

Le roman d'aventure     
Site ambitieux sur un genre littéraire  quelque peu négligé mais qui a produit des textes inventifs. Généralités,  Historiques, Notices sur des auteurs, Bibliographies, Liens…  

 

Sitaudis  
"Taudis : au XVème siècle est un abri (de l’ancien français se tauder = s’abriter) pour les travailleurs qui faisaient les travaux d’approche d’un siège (Grand Robert, t. 9). Site audi : site pour écouter. Sitôt dit : pour abri misérable accueillant d’éventuels chiffonniers (cf . Baudelaire) mais aussi vitrine à même de susciter, d’aviver des désirs de lecture et le goût pour les «formes nouvelles».
Avec le concours du Centre National du Livre, Pierre Le Pillouër a ouvert un site de poésie comparative. Premier niveau du site, polémiques dans la rubrique "excitations" : les mauvaises notes de Sitaudis, les débats, les coups de gueule...
Deuxième niveau, poésie impubliable : "toute tentative de débrider nos représentations du réel, toute volonté de sortir l’art de son complaisant ghetto, toute restauration du lien entre la génération qui pense et celle qui dépense." (merci à Zazieweb) 

Shunkin.net
Ce site qui doit son nom à une nouvelle de Tanizaki Junichirô, s'emploie à "donner les bibliographies les plus exhaustives possibles des auteurs japonais traduits en français". (01-02-05)

Le Plagiat
Spécialiste du plagiat, auteur d’une thèse et d’un essai paru aux PUF (‘Du Plagiat’), Hélène Maurel-Indart donne quelques exemples de ses trouvailles. 

 

Trésors d'archives Magazine Littéraire   
Une série d'articles ou d'entretiens publiés ces 30 dernières années.

UbuWeb
Des calligrammes d'Apollinaire aux musiques de Duchamp, UbuWeb réunit les expériences linguistiques, poétiques ou musicales de centaines d'artistes, d'écrivains et de poètes classiques ou contemporains, de toutes nationalités. Sur ce site vous trouvez des heures d'enregistrement à télécharger ou à écouter, des textes à lire de poètes dadas, surréalistes ou pataphysiciens, des dessins, des articles, de la musique...En perpétuel progression UbuWeb regroupe toutes ces oeuvres sous l'appellation de poésie concrète  

 

Le village des idiots  
" Supérette de Littérature Contemporaine". L'espace rassemble des écrivains contemporains : Michel Houellebecq, Régis Jauffret, Lydie Salvayre, Michèle Desbordes, en ce moment. Des Textes et entretiens sont à découvrir pour se familiariser avec des auteurs exigeants. (04/09/02)

 

 

Liens brisés

 © LittératureS & CompagnieS

 


 

La Lecture

"Et, sans doute, c'est cela la lecture : réécrire le texte de l'oeuvre à même le texte de notre vie." Roland Barthes, "La chronique", Nouvelle Observateur, 1979

 

 

 

 

TEXTE DE PLAISIR
Texte de plaisir : celui qui contente, emplit, donne de l'euphorie ; celui qui vient de la culture, ne rompt pas avec elle, est lié à une pratique confortable de la lecture.
Roland Barthes, Plaisir du Texte, 1973, p25, éd de 1982

 

 

TEXTE DE JOUISSANCE
Texte de jouissance : celui qui met en état de perte, celui qui déconforte (peut-être jusqu'à un certain ennui), fait vaciller les assises historiques, culturelles, psychologiques, du lecteur, la consistance de ses goûts, de ses valeurs, et de ses souvenirs, met en crise son rapport au langage. Or c'est un sujet anachronique, celui qui tient les deux textes dans son champ et dans sa main les rênes du plaisir et de la jouissance, car il participe en même temps et contradictoirement à l'hédonisme profond de toute culture (qui entre en lui paisiblement sous le couvert d'un art de vivre dont font partie les livres anciens) et à la destruction de cette culture : il jouit de la consistance de son  moi  (c'est son plaisir) et recherche sa perte (c'est sa jouissance) . C'est un sujet deux fois clivé, deux fois pervers.

Roland Barthes, Plaisir du Texte, (1973), p25-26, éd de 1982

 

 

L'ÉCRITURE
"L'Écriture, c'est la main, c'est donc le corps : ses pulsions, ses contrôles, ses rythmes, ses pensées, ses glissements, ses complications, ses fuites, bref, non pas l'âme (peu importe la graphologie), mais le sujet lesté de son désir et de son inconscient."

Roland Barthes (indédit, archives RB de l'Imec)

 

 

THEATRALITE
“ Qu'est-ce que la théâtralité ? c'est le théâtre moins le texte, c'est une épaisseur de signes, de sensations qui s'édifie sur la scène à partir de l'argument écrit, c'est cette sorte de perception œcuménique des artifices sensuels, gestes, tons, distances, substances, lumières, qui submergent le texte sous la plénitude de son langage extérieur.”

Roland Barthes, "Le théâtre de Baudelaire", 1954, in Essais Critiques, p 41

 

L'AUTEUR
"L'auteur n'est pas un autre dont moi, critique, je serais en quelque sorte énamouré, tombé amoureux, l'auteur n'est pas une image. Qu'est-ce donc qu'il est pour le critique ? [...] Tout simplement un désir. Le désir d'écrire. Tel est donc le circuit des écritures : l'écriture de l'autre m'attire, à la fois comme un modèle et comme un manque.

Roland Barthes (inédit, archives RB, Imec)

 

 

"LE LIVRE DES RUSES" Comme j'aimerai trouver un livre (faute de le faire moi-même) où me seraient rappelés (sous forme d'une grande traversée historique)  les rapports de l'écrivain, le pouvoir et de l'argent ! Peut- être l'écrivain est-il toujours dépendant (d'un autorité, d'une économie, d'une morale, d'un sur-moi collectif, etc...). Peut-être  n'écrit-il , quel que soit le libéralisme de sa société, qu'en trichant avec la force ? Peut-être est-elle politique perverse ? Le  "Livre  des ruses", tel s'appellerait le nouveau manuel de littérature, si ce titre n'était déjà pris.
Roland Barthes, Chroniques du Nouvel Observateur du 5/II/79

Les langages sont plus ou moins épais; certains, les plus sociaux, les plus mythiques, présentent une homogénéité inébranlable (il y une force du sens, il y une guerre des sens) : tissé d'habitudes, de répétitions, de stéréotypes, de clausules obligées et de mots clefs, chacun constitue un idiolecte (...)
Roland Barthes, Bruissement de la Langue, p81

 

Il y a une division des langages, qu'aucune science simple de la communication ne peut prendre en charge; la société, avec ses structures socio-économiques et névrotiques, intervient qui construit le langage comme un espace de guerre.
Roland Barthes, Bruissement de la Langue, p127

 

ÉCRIRE
Écrire, c'est ébranler le sens du monde, y disposer une interrogation indirecte,  à laquelle l'écrivain, par un dernier suspens, s'abstient de répondre. La réponse, c'est chacun de nous qui la donne, y apportant son histoire, son langage, sa liberté ; mais comme histoire, langage et liberté changent infiniment, la réponse du monde à l'écrivain est infinie : on ne cesse jamais de répondre à ce qui a été écrit hors de toute réponse : affirmés, puis mis en rivalité, puis remplacés, les sens passent, la question demeure. Roland Barthes, Sur Racine, Seuil ed, 1963, p11

 

Il y a une division des langages, qu'aucune science simple de la communication ne peut prendre en charge; la société, avec ses structures socio-économiques et névrotiques, intervient qui construit le langage comme un espace de guerre.
Roland Barthes, Bruissement de la Langue, p127

 

SEUL

(...) l'écrivain est seul, abandonné des anciennes classes et des nouvelles. Sa chute est d'autant plus grave qu'il vit aujourd'hui dans une société où la solitude elle-même, en soi, est considérée comme une faute. Nous acceptons ( c'est là notre coup de maître) les particularismes, mais non les singularités ; les types, mais non les individus. Nous créons (ruse géniale) des chœurs de particuliers, dotés d'une voix revendicatrice, criarde et inoffensive. Mais l'isolé absolu ? Celui qui n'est ni breton, ni corse, ni femme, ni homosexuel, ni fou, ni arabe, etc. ? La littérature est sa voix, qui, par un renversement "paradisiaque", reprend superbement toutes les voix du monde, et les mêle dans une sorte de chant qui ne peut être entendu que si l'on se porte, pour l'écouter (comme dans ces dispositifs acoustiques d'une grande perversité), très haut au loin, en avant, par-delà les écoles, avant-gardes, les journaux et les conversations.
Roland Barthes, Sollers écrivain, p 8, Seuil ed, 1979

 

L'AUTRE LANGUE
L'autre langue  est celle que l'on parle d'un lieu politiquement et idéologiquement inhabitable : lieu de l'interstice, du bord, de l'écharpe, du boitement : lieu cavalier  puisqu'il traverse, chevauche, panoramise et offense.

Roland Barthes, Bruissement de la Langue, p200, in"L'Etrangère",1970

LA  BATHMOLOGIE
La bathmologie ce serait le champ des discours soumis à un jeu de degrés. Certains langages sont comme le champagne : ils développent une signification postérieure à leur première écoute, et c'est dans ce recul du sens que naît la littérature.
Roland Barthes, Bruissement de la Langue, p 285, "Lecture de Brillat-savarin"

 

LE PLURIEL DU TEXTE
Le Texte est pluriel. Cela ne veut pas dire seulement qu'il a plusieurs sens, mais qu'il accomplit le pluriel même du sens : un pluriel irréductible (et non pas seulement acceptable). Le Texte n'est pas coexistence de sens, mais passage, traversée ; il ne peut donc relever d'une interprétation, même libérale, mais d'une explosion, d'une dissémination. Le pluriel du Texte tient, en effet, non à l'ambiguïté de ses contenus, mais  à ce que l'on pourrait appeler la  pluralité stéréographique  des signifiants qui le tissent (étymologiquement le texte est un tissu) : le lecteur du Texte pourrait être comparé à un sujet désœuvré (qui aurait détendu en lui tout imaginaire) : ce sujet passablement vide se promène (c'est ce qui est arrivé à l'auteur de ces lignes, et c'est là qu'il a pris une idée vive du Texte) au flanc d'une vallée au bas de laquelle coule un oued (l'oued est mis là pour attester un certain dépaysement) ; ce qu'il perçoit  est multiple, irréductible, provenant de substances et de plans hétérogènes, décrochés : lumières, couleurs, végétations, chaleur, air ; explosions ténues de bruits, minces cris d'oiseaux, voix d'enfants, de l'autre côté de la vallée, passages, gestes, vêtements d'habitants tout prés ou très loin ; tous ces incidents sont à demi identifiables : ils proviennent de codes  connus, mais leur combinatoire est unique, fonde la promenade en différence qui ne pourra se répéter que comme différence. C'est ce qui se passe pour le Texte : il ne peut être lui que dans sa différence (ce qui ne veut pas dire son, individualité); sa lecture semelfactive (ce qui rend illusoire toute science inductive-déductive des textes : pas de "grammaire" du texte), et cependant entièrement tissés de citations, de références, d'échos: langages culturels (quel langage ne le serait pas ?), antécédents ou contemporains, qui le traversent de part en part  dans une vaste stéréophonie.
Roland Barthes, Bruissement de la Langue, p73, in "De l'œuvre au texte", 1971