Littérature
Philosophie
Psychanalyse
Sciences humaines
Arts
Histoire
Langue
Presse et revues
Éditions
Autres domaines
Banques de données
Blogs
Éthique, Valeurs
Informatique, Média
Inclassables
Pays, Civilisations
Politique, Associatif
Sciences & techniques
Mélanges
Textes en ligne
Compagnie de la Lettre

Au Temps, Dictionnaire
Patrick Modiano


Quitter le Temps Blog

Quitter le Temps 2

Décoller du Temps

re présentations

Ressources universitaires

Plan du site
Presentation in english
Abonnement à la Lettre

Rechercher

© LittératureS & CompagnieS
1999-2016

 

Anton TCHEKHOV (1860-1904)

Biographie



Né en 1860 à Taganrog en Crimée, fils de marchand et petit-fils de serf, Anton Pavlovitch Tchekhov fut élevé dans cette ville avant de faire des études de médecine à Moscou. Il délaissa pourtant ses études pour la littérature et commença par publier des contes humoristiques avant de trouver sa voie, celle de romancier et dramaturge passionné par les brûlants problèmes de la personnalité et de la vie humaine.
En 1988, parut sa première pièce, Ivanov, qui connut le succès après plusieurs tentatives malheureuses. L’existence de
Tchekhov, à partir de ce moment-là, ne comporte plus d’événements saillants, à l’exception d’un voyage jusqu’à l’île Sakhaline, fait par la Sibérie à l’aller, et le long des côtes de l’Inde au retour. Il laissa des documents sur ce périple dans ses nouvelles L’Ile Sakhaline (1891) et En déportation (1892). Durant la famine qui, en 1892-1893, dévasta la Russie méridionale, il prit part à l’œuvre de secours sanitaire.
Ensuite, il passa de nombreuses années dans sa petite propriété de Melikhovo, proche de Moscou, où il écrivit la plus grande partie de son œuvre.
Après un échec au théâtre Alexandrinski de Saint-Pétersbourg, sa pièce La Mouette connut un succès remarquable au Théâtre d’Art de Stanislavski et de Némirovitch-Datchenko de Moscou. Cette pièce scella la collaboration fructueuse entre ces trois hommes au Théâtre d’Art où virent le jour Oncle Vania (1899), Les Trois Sœurs (1900) et La Cerisaie (1904). Le nombre de ses récits, auxquels il dut de gagner une popularité toujours croissante en tant qu’interprète des dispositions et des états d’âme de son temps, s’était considérablement augmenté. Dans ses pièces comme dans ses nouvelles, on relève une atmosphère spéciale, que Korolenko a excellemment définie comme l’état d’âme d’un « joyeux mélancolique ».
Atteint de la tuberculose, Tchekhov dut se retirer en Crimée d’où il se rendit à plusieurs reprises en Allemagne et en France pour se faire soigner. En 1903, il se maria avec Olga Knipper, jeune actrice du Théâtre d’Art.
Tchekhov mourut en 1904 à Badenweiler en Allemagne lors d’un voyage de cure.
d’après une biographie établie par Ettore Lo Gatto

Théâtre de la Colline



ANTON PAVLOVITCH TCHEKHOV

Bibliographie


Né le 17 janvier 1860 à Taganrog en Ukraine. Mort le 2 juillet 1904 à Badenweiler en Allemagne.

Traductions d’André Markowicz et Françoise Morvan

THEATRE

Éditions Actes-Sud, coll. « Babel », Arles
Ivanov, ouvrage contenant les deux versions : « comédie en quatre tableaux » (1887) et « drame en quatre acte » (1889), ainsi qu’une préface des traducteurs et des annexes comprenant une variante et la correspondance de l’auteur à propos d’Ivanov, 2000.
La Mouette, version originale (1895) et version « académique » (1896), suivi d'un dossier présentant des extraits de correspondance à propos de La Mouette, 1996 (rééd. 1999).
L'Homme des bois (première version d’Oncle Vania, 1899), extraits de correspondance et notes des traducteurs, 1995.
Oncle Vania (1899), dossier avec des extraits de correspondance, 1994 (rééd. 2001, rev. et corr. en 2002).
Les Trois Sœurs (1901), note sur la traduction F. Morvan, postface Georges Banu, 1993 (rev. et corr. en 2002).
La Cerisaie (1904), suivi de la version « académique » de l’acte II, d’extraits de correspondance et d’une postface de F. Morvan, 1992 (rev. et corr. en 2002).
Platonov (1920), Éditions Solin, Arles, 1990 (rev. et corr. en 2002).

ROMANS ET NOUVELLES


Drame de chasse (1885), préface F. Morvan, Éditions Actes-Sud, coll. « Babel », 2001.
Le Violon de Rothschild (1894) et autres nouvelles, choix et présentation Gérard Conio, texte français A. Markowicz, Éditions Alinéa, coll. « Point de retour »,
Aix-en-Provence, 1986.

Autres traductions


œuvres complètes
œuvres, 18 vol., Correspondance, 2 vol., texte français Denis Roche, Éditions Plon, Paris, 1922-1934.

œuvres complètes, 21 vol., sous la direction de Jean Pérus, texte français Lily Denis, Madeleine Durand, Édouard Parayre, André Radiguet, Elsa Triolet, Les Éditeurs français réunis, Paris, 1952-1971.

Œuvres, Éditions Gallimard, coll. « Bibliothèque de La Pléiade », Paris (introduction et chronologie Claude Frioux, texte français L. Denis, M. Durand, e. Parayre, A. Radiguet, E. Triolet, annotations C. Frioux et E. Triolet), 1968-1971, rééd. en 1998 et 2001.
Tome I : Théâtre complet : Platonov / Ivanov / La Mouette / Oncle Vania / Les Trois Sœurs / La Cerisaie / Le Chant du cygne (1887) / L’Ours (1888 / La Demande en mariage (1888) / Le Tragédien malgré lui (1890) / La Noce (1890) / Le Jubilé (1891) / Les Méfaits du tabac (1903), Tome II : Récits 1887-1892, Tome III : Récits 1892-1903.

 

Théâtre complet
Théâtre de Tchekhov, 1 vol., préface André Barsacq, Éditions Denoël, Paris, 1958 (rééd. 1965).
Le Chant du cygne / L’Ours / Une demande en mariage / Le Tragédien malgré lui / La Noce / Le Jubilé / Les Méfaits du tabac, texte français A. Barsacq / Ivanov, texte français Antoine Vitez / La Mouette / Oncle Vania / La Cerisaie, texte français Georges et Ludmilla Pitoëff / Les Trois Sœurs, texte français Pierre-Jean Jouve, G. et L. Pitoëff.

Théâtre complet, 3 vol., L’Arche Éditeur, Paris, 1958-1961.
Tome I : Ce fou de Platonov, texte français Pol Quentin / Ivanov, texte français Nina Gourfinkel et Jacques Mauclair / Le Sauvage, texte français Génia Cannac et Georges Perros, Tome II : La Mouette / Oncle Vania / Les Trois Sœurs, texte français G. Cannac et G. Perros, Tome III : La Cerisaie / Sur la grand-route (1885) / Le Chant du cygne / L’Ours / Une demande en mariage / Tragédien malgré lui / Une noce / Un jubilé / Les Méfaits du tabac / Tatiana Répina (1889), texte français G. Cannac et G. Perros.

Théâtre, 3 vol., coll. dirigée par G. Haldas, texte français Arthur Adamov, Éditions Rencontre, Lausanne, 1965.
Tome I : Platonov / Sur la grand-route / Ivanov, Tome II : L’Esprit des bois / Pièces en un acte / La Mouette, Tome III : Oncle Vania / Les Trois sœurs / Les Méfaits du tabac / La Cerisaie.

Théâtre complet, Éditions Gallimard, coll. « Folio Classique », 1973 (rééd. 1989).
Tome I : La Mouette / Ce fou de Platonov / Ivanov / Les Trois Sœurs, préface Roger Grenier, texte français G. Cannac, N. Gourfinkel, J. Mauclair, G. Perros et P. Quentin.
Tome II : La Cerisaie / Le Sauvage / Oncle Vania, et neuf pièces en un acte, préface Renaud Matignon, texte français G. Cannac et G. Perros.

Théâtre complet, introduction, dictionnaire de Tchekhov et chronologie Jean Bonamour, Éditions Laffont, coll. « Bouquins », Paris, 1996.
Platonov / Ivanov / Le Génie des bois / La Mouette / L’Oncle Vania / Les Trois Sœurs / La Cerisaie / Sur la grand-route / Les Méfaits du tabac / Le Chant du cygne / L’Ours / La Demande en mariage / Tatiana Répina / Le Tragique malgré lui / Une noce / Le Jubilé, texte français D. Roche (rééd. des Éditions Plon, 1922-1934), sauf Platonov, Tatiana Répina et Le Génie des bois, texte français Anne Coldefy-Faucard.

Ivanov en éditions séparées
Texte français de N. Gourfinkel, coll. « Répertoire pour un théâtre populaire », L’Arche Éditeur, 1962.
Texte français N. Gourfinkel et J. Mauclair, L. G. F., coll. « Le Livre de poche classique », 1966.
Texte français Antoine Vitez, commentaires de S. Pitoëff, L’Avant-Scène, 1962 ; avec commentaires et notes Patrice Chéreau, Éditions Actes Sud-Papiers, 1989.
Texte français D. Quéhec, Éditions de la Comédie de Rennes, 1983.
Texte français Simone Sentz-Michel et Claude Régy, Éditions de la Comédie-Française, coll. « Le répertoire/Édition dramaturgique », Paris, 1984.
Texte français A. Adamov, suivi de La Mouette, préface M. Cadot, Éditions Flammarion, coll. « G. F. », 1996.

ROMANS ET NOUVELLES


L’Étudiant (1894), avec Un meurtre / Paysans / La maîtresse d’école, texte français B. Ducreux, préface Beaunier, Éditions de la revue blanche, Paris, 1902.
Trois années suivi de La Salle n° 6 (1892), texte français C. Mostkova et A. Lamblot, précédé d’une notice biographique de M. Donzel, Éditions F. Rieder, coll. « Les prosateurs étrangers modernes », Paris, 1922.
La Dame au petit chien (1899), avec Le Moine noir (1894) / Le Royaume des femmes (1894) / La Maison à la mezzanine (1896) / Volodia (1887) / Une morne histoire (1882), Gabriel Arout éd., préface Daniel Rops, Éditions de Flore, coll. « Les Grandes œuvres étrangères », Paris, 1946.
Quatre Nouvelles suivi de Carnet de notes, contient Chez des amis / Les Feux (1888) / Une rencontre / La Fiancée (1903), texte français et introduction G. Cannac, Calmann-Lévy Éditeur, Paris, 1957.
La Salle n° 6 suivi de Dans les bas-fonds / Le Malheur / Graine errante / L’Uniforme du capitaine (1885) / Chez la maréchale de la noblesse / Vieillesse / Angoisse, Éditions Plon, 1957.
Le Duel suivi de Lueurs / Une banale histoire (1889) / Ma vie (1896) / La Fiancée (1902), texte français E. Parayre, revu L. Denis, Éditions Gallimard, coll. « Folio Classique », 1982.
La Salle n° 6, texte français E. Parayre, Éditions Complexe, coll. « Heure furtive », Bruxelles, 1990.
La Steppe (1888), texte français Olga Vieillard-Baron, Éditions Flammarion, coll. « GF », 1992.
La Dame au petit chien suivi de L’Évêque (1902) / La Fiancée (1903), texte français L. Denis et E. Parayre, notes L. Denis, Éditions Gallimard, coll. « Folio Bilingue », 1993 ; La Dame au petit chien et autres nouvelles, texte français M. Durand et E. Parayre, rev. L. Denis, Éditions Gallimard, coll. « Folio Classique », 1993 (rééd. 1999).
Nouvelles avec La Steppe / La Dame au petit chien / Monseigneur / Le général à la noce, texte français V. Volkoff, LGF Éditeur, coll. « La Pochothèque », 1993.
Aniouta (1886) et autres nouvelles, Georges Pignalet éd., LGF Éditeur, coll. « Le Livre de Poche / Lire en russe », 1994.
La Steppe, texte français Vladimir Volkoff, LGF Éditeur, coll. « Le Livre de poche », 1995.
La Dame au petit chien, texte français Wladimir Berelowitch, postface Bernard Kreise, Éditions des Mille et Une Nuits, « La Petite Collection », Paris, 1995.
La Dame au petit chien, suivi de Récit d’un inconnu (1893), texte français V. Volkoff, Éditions Librio, Paris, 1996.
L’île de Sakhaline (1895), texte français L. Denis, R. Grenier éd., Éditions Gallimard, coll. « Folio », 2001.
La Cigale (1892) et autres nouvelles, contient : Une petite blague (1886) / Une nuit terrible / En chemin / Calchas (1886) / Une énigme, Éditions Librio, coll. « Librio », Paris, 2002.

CONTES ET HISTOIRES


Une morne histoire (1889), texte français de B. de Schloezer, Éditions de la Pléiade, coll. « Les classiques russes 8 », Paris, 1926.
Châtaigne, texte français D. Roche, ill. N. Parain, Éditions Gallimard, 1934.
Contes, choix pour la jeunesse, texte français Olivier Daria, ill. Léon Zack, Éditions Albin Michel, Paris, 1954.
Contes de toute la vie, texte français E. Parayre et J. Pérus, Hubert Juin éd., Club des Libraires de France, Paris, 1959.
Histoires pour rire et sourire, texte français E. Parayre et M. Durand, Éditions L’école des loisirs, coll. « Médium Poche », 1984.
Histoires grinçantes, texte français E. Parayre et M. Durand, Éditions L’École des loisirs, coll. « Médium Poche », Paris, 1986.
Contes humoristiques, texte français M. Durand et E. Parayre, Éditions Messidor, Paris, 1987.

CORRESPONDANCE


Correspondance Tchekhov-Gorki, suivi d’un essai de Gorki sur Tchekhov, texte français et présentation J. Pérus, Éditions Grasset, Paris, 1947.
Correspondance, 2 vol., I : 1876-1890, II: 1890-1896, Éditions Plon, 1956.
Correspondance avec Olga : 1899-1904, texte français Monica Constandache, avant-propos Lucia Cathala, Éditions Albin Michel, coll. « Les Grandes traductions », Paris, 1991.
L’amour est une région bien intéressante, correspondance et notes de Sibérie, texte français L. Martinez, Éditions des Cent Pages, Grenoble, 1994.

 

Liens brisés

 © LittératureS & CompagnieS