Littérature
Philosophie
Psychanalyse
Sciences humaines
Arts
Histoire
Langue
Presse et revues
Éditions
Autres domaines
Banques de données
Blogs
Éthique, Valeurs
Informatique, Média
Inclassables
Pays, Civilisations
Politique, Associatif
Sciences & techniques
Mélanges
Textes en ligne
Compagnie de la Lettre

Au Temps, Dictionnaire
Patrick Modiano


Quitter le Temps Blog

Quitter le Temps 2

Décoller du Temps

re présentations

Ressources universitaires

Plan du site
Presentation in english
Abonnement à la Lettre

Rechercher

© LittératureS & CompagnieS
1999-2017

 

JEAN PAUL II

Chronologie

(1920-2005)

 

8 mai 1920 : naissance à Wadowice (Pologne) de Karol Wojtyla.
1er novembre 1946 : ordonné prêtre à Cracovie.
18 septembre 1958 : évêque auxiliaire de Cracovie.
13 janvier 1964 : archevêque de Cracovie.
26 juin 1967 : créé cardinal par Paul VI.


1978
16 octobre : élu comme 264e pape par le conclave, au 8e tour de scrutin, succédant à Jean Paul Ier. Il prend le nom de Jean Paul II.
1979
28 janvier-1er février : Jean Paul II ouvre au Mexique, lors de son premier voyage, la troisième conférence du Conseil épiscopal latino-américain (Celam) à Puebla.
9 mars : mort du cardinal français Jean Villot, secrétaire d'Etat, auquel succédera, le 30 avril, Mgr Agostino Casaroli.
15 mars : première encyclique: Redemptor hominis (Rédempteur de l'homme), consacrée à la place de l'homme dans l'Eglise.
9 avril : dans une lettre adressée à tous les prêtres, il les rappelle fortement à la discipline du célibat.
2-10 juin : premier voyage en Pologne. Karol Wojtyla affirme qu'il ne peut y avoir d'Europe juste sans l'indépendance de la Pologne. 28-30 novembre : premier voyage dans un pays musulman, la Turquie.
1980
14-31 janvier : synode des évêques néerlandais à Rome pour remettre de l'ordre dans l'Eglise des Pays-Bas.
2-12 mai : premier voyage en Afrique.
30 mai - 2 juin : premier voyage en France, à Saint-Denis,à Paris - à l'Unesco - et à Lisieux.
30 juin - 11 juillet : au Brésil, visite d'une favela de Rio et discours en faveur de la justice sociale.
9 octobre : première visite au Vatican du dalaï-lama.
1981
15 janvier : Jean Paul II reçoit au Vatican son compatriote Lech Walesa, président du syndicat Solidarité.
2 février : il nomme Mgr Jean-Marie Lustiger archevêque de Paris.
16-27 février : premier voyage du pape en Asie du Sud-Est.
13 mai : un grave attentat est perpétré contre lui place Saint-Pierre par Mehmet Ali Agça, terroriste turc, qui sera condamné à perpétuitéle 23 juillet.
7 juillet : il nomme Mgr Glemp primat de Pologne, après le décès du cardinal Wyszynski, le 28 juin.
25 novembre : le cardinal Ratzinger est nommé préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi.
1982
31 mars : publication du rapport final de la commission définissant de nouveaux rapports entre anglicans et catholiques (Arcic I).
28 mai-2 juin : voyage en Grande-Bretagne.
8 juin : il reçoit Ronald Reagan, président des Etats-Unis.
15 juin : à Genève, à l'invitation du Bureau international du travail (BIT), il défend la liberté syndicale.
15 septembre : audience à Yasser Arafat, chef de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), qui suscite de vives protestations juives.
1er octobre : l'Opus Dei est érigé en "prélature personnelle", un statut d'autonomie sans précédent dans l'Eglise.
21 octobre : recevant Amine Gemayel, président du Liban, le pape espère une "pleine réconciliation" entre tous les Libanais.
23-26 novembre : réunion plénière du Sacré Collège pour moraliser les activités financières du Saint-Siège, à la suite de l'affaire Marcinkus.
1983
25 janvier : promulgation du nouveau code de droit canon, qui adapte la discipline de l'Eglise aux décisions du concile Vatican II (1962-1965).
2 février : un consistoire crée 18 nouveaux cardinaux, dont Mgr Jean-Marie Lustiger, archevêque de Paris.
2-9 mars : voyage "politique" en Amérique centrale et à Haïti, où le pape plaide pour les droits de l'homme.
16-23 juin : deuxième voyage en Pologne.
8 juillet : réactions hostiles aux Pays-Bas à la nominationà Utrecht de Mgr Simonis, nouveau primat (conservateur) de l'Eglise hollandaise.
14-15 août : premier pèlerinage du pape à Lourdes.
8 novembre : pour le cinquième centenaire de la naissance de Luther, il adresse une lettre au cardinal Willebrands, président du Conseil pour l'unité des chrétiens, soulignant la"profonde religiosité" du Réformateur.
27 décembre : à la prison de Rebbibia (Rome), Jean Paul II donne l'accolade à Ali Agça, qui a tiré sur lui le 13 mai 1981.
1984
10 janvier : rétablissement des relations diplomatiques entre les Etats-Unis et le Saint-Siège.
18 février : signature d'un nouveau concordat avec l'Italie. Le catholicisme n'est plus religion d'Etat.
12-18 juin : premier voyage d'un pape en Suisse depuis cinq siècles.
30 juin : visite de Pierre Mauroy, premier ministre français.
3 septembre : instruction de la Congrégation pour la doctrine de la foi, mettant en garde contre "certains aspects de la théologie de la libération".
16 octobre : indult (décret) de Rome autorisant, sous certaines conditions, le retour à la messe traditionaliste selon saint Pie V.
1985
29 mai : troisième consistoire de Jean Paul II pour créer 28 cardinaux, dont les Français Albert Decourtray et Paul Poupard.
19 août : à Casablanca, le pape préconise le dialogue avec l'islam.
24 novembre-8 décembre : synode extraordinaire des évêquesà Rome pour faire le bilan de l'Eglise catholique. La décision est prise de rédiger un Catéchisme universel.
1986
13 avril : visite d'un pape, pour la première fois, à la synagogue de Rome.
4-7 octobre : voyage à Lyon, Paray-le-Monial, Ars, Annecy et Taizé.
27 octobre : à Assise, première assemblée interreligieuse de prières pour la paix dans le monde.
1987
13 janvier : visite au Vatican du général Jaruzelski, chef d'Etat polonais.
10 mars : Instruction Donum vitae (Le don de la vie) de la congrégation pour la doctrine de la foi opposée à la procréation artificielle.
8-14 juin : troisième voyage en Pologne et réaffirmation du soutien au syndicat Solidarité.
25 juin : visite au Vatican de Kurt Waldheim, président autrichien, qui suscite de violentes réactions dans la communauté juive.
3-7 décembre : première visite au Vatican de Dimitrios Ier, patriarche orthodoxe de Constantinople.
28 décembre : nomination d'un Palestinien, Mgr Michel Sabbah, au patriarcat latin de Jérusalem.

1988
5-14 juin : Jean Paul II n'est pas invité à la célébration du millénaire du christianisme en URSS.
19 juin : canonisation de 117 catholiques martyrisés au Vietnam aux XVIIIe et XIXe siècles.
23-27 juin : visite controversée en Autriche, en raison des relations entre le pape et M. Waldheim. Jean Paul II se rend au campde concentration de Mauthausen.
30 juin : Mgr Marcel Lefebvre, chef de file des intégristes, est excommunié pour avoir consacré quatre évêques à Ecône (Suisse).
10-19 septembre : voyage en Afrique australe. 8-11 octobre : quatrième visite en France, à Strasbourg (devant le Conseil de l'Europe et le Parlement européen) et Nancy.
1989
26 janvier : en Allemagne, en Suisse, en Autriche, en France, aux Pays-Bas, 163 théologiens dénoncent la "mise sous tutelle" de l'Eglise.
26 août : à Czestochowa (Pologne), le cardinal Glemp dénonce les pressions juives pour transférer le carmel d'Auschwitz.
1er décembre : le pape reçoit au Vatican Mikhaïl Gorbatchev et réclame la liberté de conscience et de culte en URSS.
1990
25 octobre : publication du premier code de droit canon des Eglises orientales.
1er décembre : Mgr Angelo Sodano est nommé secrétaire d'Etat, succédant au cardinal Casaroli, et le Français Jean-Louis Tauran, "ministre des affaires étrangères" du pape.
1991
13 janvier : appel en faveur d'une conférence globale sur le Proche-Orient. Lettres à George Bush et Saddam Hussein pour empêcher la guerre du Golfe.
4-5 mars : synode extraordinaire, après la guerre du Golfe, réunissant autour du pape les patriarches des Eglises catholiques d'Orient et les présidents des conférences épiscopales du Maghreb, des Etats-Unis, de France et de
Grande-Bretagne.
4-7 avril : consistoire extraordinaire de cardinaux à Rome sur les menaces contre la vie humaine et la prolifération des sectes.
28 novembre - 14 décembre : premier synode extraordinaire des évêques de l'est et de l'ouest de l'Europe réunifiée.
1992
13 janvier : le Saint-Siège reconnaît l'indépendance de la Croatie et de la Slovénie. Colère de la Serbie et autres pays orthodoxes.
2-3 mars : rencontre à Genève entre délégations catholique et orthodoxe pour aplanir les différends entre les deux confessions dans l'Europe de l'Est postcommuniste.
9-14 octobre : à Saint-Domingue, il ouvre la quatrième conférence du Conseil épiscopal latino-américain et célèbre le cinquième centenairede l'évangélisation de l'Amérique latine.
16 novembre : publication en France du Catéchisme universel de l'Eglise catholique, promulgué à Rome le 7 décembre.
1993
9-10 janvier : face à la tragédie des Balkans, le pape présideà Assise une nouvelle journée de prières en faveur de la paix, boudée par les orthodoxes.
14 avril : il intervient pour la première fois dans la polémique sur le carmel d'Auschwitz et demande aux religieuses polonaises de s'éloigner du camp.
9-10 mai : en Sicile, il condamne la Mafia.
21 septembre : il reçoit à Castelgandolfo le grand rabbin d'Israël, Israël Meir Lau.
5 octobre : publication de l'encyclique Splendor veritatis (Splendeur de la vérité) sur la morale.
30 décembre : signature d'un "accord fondamental" entre Israël et le Vatican. Six mois plus tard, échange d'un nonceà Tel-Aviv et d'un ambassadeur d'Israël près le Saint-Siège.
1994
19 mars : lettre exprimant les craintes du Vatican avant la conférence mondiale du Caire sur la population et le contrôle des naissances. 30 mai : la lettre apostolique Ordinatio sacerdotalis, réaffirmant l'interdiction de l'ordination sacerdotale des femmes, suscitede vives critiques.
2 juin : entretien au Vatican avec Bill Clinton, qui souligne les divergences entre l'Eglise et l'Amérique sur l'avortement et le contrôle des naissances.
13-14 juin : consistoire extraordinaire de cardinaux au Vatican sur le rôle des évêques, la famille et l'oecuménisme.
10-11 septembre : visite à Zagreb en Croatie.
26 novembre : sixième consistoire à Rome, créant 30 cardinaux.
1995
13 janvier : voyage à Manille (Philippines), où il préside les
Journées mondiales de la jeunesse (en présence de 4 millions de fidèles, un record)
30 mars : publication de l'encyclique Evangelium vitae (Evangile de la vie), qui propose le développement d'une "culture de la vie" opposée à la "culture de la mort" (avortement, guerre, terrorisme, etc).
30 mai : l'encyclique Ut unum sint (Qu'ils soient un) suscite des réactions positives dans les milieux oecuméniques.
27-30 juin : première visite au Vatican du nouveau patriarche de Constantinople, primat d'honneur de l'orthodoxie, Bartholomée Ier.
1996
20 janvier : le pape reçoit le président français, Jacques Chirac, pour une "visite d'Etat".
23 février : publication d'une constitution apostolique,
Universi Dominici gregis (Tout le troupeau du Seigneur), qui modifie en partie les règles du conclave.
19-22 septembre : cinquième voyage du pape en France (Tours, Sainte-Anne d'Auray, Reims).
19 novembre : le pape rencontre au Vatican, pour la première fois, Fidel Castro, qui l'invite à Cuba.
1997
3 février : Jean Paul II reçoit Benyamin Nétanyahou, premier ministre israélien, qui l'invite à Jérusalem.
11 mai : en voyage dans le Liban d'après-guerre, il publie l'exhortation apostolique intitulée "Une espérance pour le Liban".
21-24 août : à Paris et à Longchamp, il préside les Journées mondiales de la jeunesse. Un million de jeunes lui font fête.
19 octobre : il proclame Thérèse de Lisieux docteur de l'Eglise.
1998
21-26 janvier : historique voyage du pape à Cuba.
15 mars : publication d'un document sur la mémoire de la Shoah, signé du Conseil pontifical aux relations avec le judaïsme.
3 octobre : béatification contestée à Zagreb, au cours d'un voyage en Croatie, du cardinal Stepinac, archevêque de Zagreb pendant la guerre.
11 octobre : canonisation d'Edith Stein, philosophe juive allemande, convertie au christianisme, déportée et morteà Auschwitz le 9 août 1942.
1999
22-28 janvier : en voyage au Mexique et à Saint Louis (Missouri), Jean Paul II publie l'exhortation apostolique sur l'Eglise en Amérique.
7-9 mai : première visite du pape en terre orthodoxe, en Roumanie.
5-10 novembre : visites en Inde et en Géorgie. 25 décembre :
ouverture solennelle du Jubilé de l'an 2000.
2000
24-26 février : voyage du pape en Egypte, "sur les pas de
Saint-Paul".
20-26 mars : voyage en Jordanie, en Israël et dans les territoires occupés.
16-20 août : Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) à Rome, en présence de 2 millions de pèlerins.
3 septembre : béatification conjointe de Pie IX et de Jean XXIII.
5 septembre : publication du texte Dominus Jesus, du cardinal Ratzinger, réaffirmant la suprématie de l'Eglise catholique.
2001
22 avril : signature, à Strasbourg, d'une charte "oecuménique" entre la Confédération des Eglises européennes (KEK), qui regroupe 127 églises orthodoxes, protestantes, anglicane, et le Conseil des conférences épiscopales européennes (CCEE).
5-9 mai : premier voyage du pape dans la Grèce orthodoxe et en Syrie.
23-27 juin : le pape se rend à Kiev, en Ukraine, puis à Lviv, où il soutient l'importante communauté catholique de rite grec (uniate).
22-27 septembre : trois semaines après les attentats contre le World Trade Center, le pape se rend au Kazakhstan, ex-République soviétique à majorité musulmane, puis en Arménie.
1er-28 octobre : synode des évêques à Rome sur la mission de l'évêque.
2002
24 janvier : nouvelle journée interreligieuse à Assise (Ombrie), où une centaine de responsables de toutes les confessions prient pour la paix dans le monde et la fin du terrorisme.
22-23 avril : sommet au Vatican entre le pape et les cardinaux de l'église américaine à propos du scandale des prêtres
pédophiles.
22-26 mai : voyage en Azerbaïdjan et en Bulgarie.
16 juin : canonisation, devant un million de fidèles, de Padre Pio, le capucin italien aux stigmates.
27-28 juillet : le pape, malade, célèbre à Toronto la clôture des Journées mondiales de la jeunesse, puis se rend au Mexique.
18 août : après un voyage triomphal à Cracovie (Pologne), le pape annonce qu'il remplira sa fonction "jusqu'à la fin".
6 octobre : canonisation de Mgr Escriva de Balaguer, fondateur de l'Opus Dei.
2003
23 mars : le pape lance un appel contre la guerre en Irak.
29 juin : dans Ecclesia in Europa, il souligne la nécessité
d'une référence à l'héritage chrétien dans la Constitution sur l'Europe.
31 juillet : publication d'un document du cardinal Ratzinger, condamnant la légalisation des unions homosexuelles.
16-21 octobre : célébration du 25e anniversaire de l'élection. Canonisation de Mère Teresa le 19 octobre et consistoire de cardinaux, le 21 (Philippe Barbarin devient archevêque de Lyon et Jean-Louis Tauran, prélat de Curie).
2004
18 mai : publication du livre autobiographique Levez-vous allons, sur ses vingt ans d'épiscopat polonais.
14-15 août : deuxième voyage du pape à Lourdes.
2004 27 novembre : Jean Paul II remet au patriarche de Constantinople, Bartholomée Ier, les reliques de deux saints et Pères de l'Orient.
24 décembre : lors de la célébration de la messe de minuit, il appelle encore une fois à la paix en Irak et au Proche-Orient.

2005
1-10 février : Jean Paul II est hospitalisé à la clinique Gemelli de Rome pour des troubles respiratoires consécutifsà une grippe.
23 février : publication d'un quatrième livre de souvenirs, Mémoire et identité, dans lequel il traite de la question du mal.
24 février : nouvelle hospitalisation en urgence pour de nouveaux troubles respiratoires et trachéotomie.
1er avril : l'état de santé du pape est d'une «gravité évidente», même si le souverain pontife est conscient, déclare le porte-parole du Vatican, Joaquin Navarro-Valls.
2 avril: le pape est décédé à 21H37 dans son appartement privé au Vatican, annonce le porte-parole du Vatican.

 

 

Liens brisés

 © LittératureS & CompagnieS